Quoi de neuf docteur?

« On ne fait pas des bébés quand on est soi-même un bébé »

IMG_1199
Paris, France, Juillet 2018

J’ai déjà entendu cette phrase ultra paternaliste et infantilisante pas mal de fois. À l’hôpital, dans des réunions de pairs, dans la bouche de collègues, d’ami.e.s etc…j’avais du mal, j’avais du mal…

Aujourd’hui, j’ai eu envie de la dire!

J’ai reçu Mme P. Mme P a 20 ans. J’ai suivi sa grossesse. C’était easy, à part un épisode d’agression physique par des inconnus.

Et puis Mme P a accouché. Elle m’a amené son bébé. Il était tout chou et Mme P était tout sourire.

J’ai fait ma photo de bébé et puis on lui a donné un rdv pour sa visite post-natale. (la fameuse)

Elle est arrivée, on a dit 2-3 conneries sur mes vacances et tout et puis la consultation a commencé.

« La fatigue? Bof non ça va »

« Le moral? Ah non moi le baby blues j’ai pas eu » (fan de tous les épisodes Baby Boom) 

Et puis j’ai creusé, parce que j’aime pas les mamans qui savent d’avance ce que je vais poser comme questions, genre elles se sont exercées.

« Vous ne pleurez pas? Vous n’êtes pas énervée? Sure? »

Et là, elle a craqué. Si elle s’énerve facilement. Contre qui? Contre son mec.

Son mec il a 23 ans, il vit la nuit, il dort le jour. Il ne travaille pas mais il regarde la télé toute la nuit et joue à la Play « Mon bébé est mieux réglé que lui » qu’elle m’a dit

Il ne sait pas changer une couche, ne veut pas apprendre parce que « de toute façon, un jour il n’en portera plus » qu’il aurait dit

Il donne des bonbons à son fils (le gamin a 2 mois), mais des « bonbons en fils, oui ceux qui piquent » (tu imagines bien même si tu n’y connais rien, qu’à 2 mois, des bonbons c’est pas terrible même s’il n’y a pas encore de dents)

Il a mis le bébé par la fenêtre ce matin, en couche (ce matin il faisait 16 degrés) pour « qu’il voit du paysage« . J’ai donc demandé s’il voulait faire le remake de Michael Jackson (ouais je sais, j’ai beaucoup d’humour). En plus à cet âge là…ça ne voit pas de loin un bébé…

Il ne veut pas passer au centre, parce que c’est le matin les pesées et « qu’il n’est pas du matin » (ben tu m’étonnes…si tu te couches à 6h du matin pour jouer à la play…)

Et puis…il réveille le bébé, parce qu’il est « l’heure de manger« …(un bébé qui va bien, ça se réveille tout seul quand il a faim en fait) il lui donne biberon et puis il lui retire brusquement pour le faire pleurer. Parce que ça l’amuse, il joue…(Bonjour le syndrome de frustration inutile)

Plus elle me parlait, plus je voyais un de mes ex et plus je me suis demandée si vraiment je ne voulais pas d’enfant ou si en fait, je n’avais pas voulu d’enfants avec lui.

Plus elle me parlait, plus je me demandais quel genre d’adulte, cet enfant sera vu tous les cracs que son père lui crée là « juste pour jouer » (ouais ouais…je sais, je dramatise un peu mais bon vu que ma principale peur concernant les enfants est justement d’abîmer mentalement mes gamins à cause de failles éducatives ou de mauvais dosage…forcément je pense comme ça)

Plus elle me parlait et plus je me suis dit « Mais en fait Mme P, elle a 2 gamins chez elle »

On a donc parlé de la charge mentale, de l’implication du père dans la maison, les tâches ménagères, dans l’éducation du petit et elle a sorti cette phrase qui m’a tuée

« Il ne faut pas trop lui en demander« 

Game Over!

Comment ça? Comment ça il ne faut pas trop lui en demander? MAIS MERDE ALORS! Un enfant c’est à deux, un couple c’est à 2, l’appartement c’est aux 2.

Pour faire redescendre mon énervement, on est passé à autre chose : la contraception.

Elle voulait un stérilet au cuivre. Pas de reprise des rapports sexuels, pas de risque de grossesse : Ok.

Le stérilet posé, je lui dis « Le stérilet est efficace tout de suite donc il n’y a pas de problème pour la reprise des rapports sexuels quand vous en aurez envie »

Elle a répondu : « ça risque pas »

Mais moi j’ai entendu : « ça risque pas? »

J’ai donc redit: « Non ça ne risque rien »

Elle a répété : « Non mais ça ne risque pas, il n’y aura pas de rapport sexuel là »

J’ai donc fait une tête perplexe et là…

« Il a une infection je crois, il a du pus qui sort de son truc depuis que je suis enceinte de 4 mois. Il ne veut pas aller voir de médecin, il a peur. Donc moi je préfère ne pas prendre de risque, même pas avec préservatifs »

GAME OVER

J’ai repensé à mon petit stérilet que je venais de poser et à un charmant gonocoque ou chlamydia remontant par les fils pour rendre Mme P infertile.

J’ai répondu « Ah ben surtout pas alors les rapports sexuels »

Je me suis gardée de dire que c’était probablement une IST et que bon…vu qu’on avait fait son dépistage à elle en début de grossesse et que tout était négatif…ben euh peut-être que…mais bon, j’ai pas vu le mec, ni son zgueg donc je ne peux pas faire d’affirmation mais ça ne m’a pas empêché d’y penser.

Mme P a conclu par un « De toute façon, je ne veux pas de 2e enfant maintenant, j’en ai déjà 2 à la maison »

J’ai ri et elle a fini par lâcher d’elle-même

« Ben c’est ça quand on fait des enfants avec des gamins…l’âge c’est pas physique c’est dans la tête« 

Conclusion : Réfléchis bien avec qui tu fais un enfant, je dis ça, je dis rien…

Peace

PS: T’inquiète j’ai mis l’équipe à domicile sur le dossier…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s