Quoi de neuf docteur?

Juste pour info!!!!!

IMG_8712
Los Angeles, California, Usa, Mai 2018

Je participe à une collecte de produits de règles (oui j’aime bien appeler ça comme ça)

Samedi 26 mai 2018 au Monoprix 118-130 avenue Jean Jaurès 75019 Paris de 10h à 14h.

Tu peux venir me faire une bise, un coucou, discuter, faire des photos WTF (non parce que je sens qu’on va se marrer) et puis nous déposer des serviettes/tampons etc pour des petites dames qui n’ont pas les moyens de s’en acheter. (tkt c’est pas pour ma collection privée, je suis à la Cup si tu as bien tout lu)

Si tu n’habites pas par là ou que tu t’en fiches royalement de ma tête mais que tu veux aider, je te mets LA CAAAAAARRTTTEE avec les autres liens de collectes.

Et puis je remets là aussi https://fondationdesfemmes.org/collecte-de-produits-hygieniques/

Et puis si tu voudrais lire mon super article sur les règles :  « Ça va pas de lire des choses dégoûtantes dans le RER de bon matin » 

Plein de Bisous

Love

Quoi de neuf docteur?

I’m Back

IMG_9555
Los Angeles, California, USA, Mai 2018

Mais ça tu le sais déjà lol! Mais qui dit retour en France, dit aussi retour au travail et aujourd’hui, j’ai pleuré.

J’adoooore mon taf, tu le sais déjà mais c’est comme la danse (toujours pas repris d’ailleurs), j’appréhendais de reprendre…

Et j’ai repris…aujourd’hui.

Malgré mon réveil méga early (Morning Routine addict), j’ai quand même réussi à arriver en retard, parce que j’ai croisé une dame dans le bus et qu’on a parlé.

La matinée s’est déroulée sans bizarrerie, sans truc à raconter à part l’interprète éthiopien qui a essayé de me dragouiller.

Et puis l’après midi…6 patientes! J’étais déjà en train de me voir posée dans le parc près de chez moi avec mon chien tellement j’allais finir tôt!

Et elles ont défilé…

  • Mme K, 27 ans. Ma patiente négociation! Je ne sais pas si je t’en ai parlé. Une dame avec une pathologie un peu cheloue qui est sous un traitement méga fort qui n’est absolument pas compatible avec une grossesse. Son doc me l’avait adressée pour que je lui prescrive un moyen de contraception…sauf que Mme K n’avait pas de mec, pas de rapport sexuel et que bon prendre un médoc en plus de tous les autres médocs, ça ne l’enchantait pas. J’avais tout expliqué, on avait négocié, j’avais prescrit la pilule pour le jour où elle aurait un mec et qu’elle ne prendrait donc pas pour l’instant. Elle m’avait offert un bouquin de prière avec une super dédicace et moi j’avais souri. Elle revenait donc aujourd’hui. J’ai ouvert la porte et j’ai entendu :

« JE ME DISAIS BIEN QUE VOUS AVIEZ UN NOUVEAU PIERCING« 

J’ai pas compris de quoi elle parlait. J’ai dit « Quoi? » elle m’a répondu « Votre nez là! Je vous avais croisé dans le bus mais j’ai eu des doutes parce que je ne me souvenais pas de votre nez comme ça » et j’ai ri. Elle m’a fait : « il date de quand? fin 2017? » je n’ai pu qu’acquiescer. Et puis quand j’ai demandé si elle avait encore de la pilule, elle a ri en me disant « Non mais j’ai pas de copain docteur, et puis ça ne risque pas d’arriver » j’ai ri en lui racontant une autre histoire. Et puis elle m’a sorti « Vous savez moi c’est quand je me sépare que je fais des piercings » j’ai ri, elle a compris et m’a fait « Du coup vous avez retrouvé qqn vous? » j’ai fait « Ça viendra« . Elle m’a répondu « Ça c’est sur! » et puis elle m’a parlé d’une histoire de Pâques et du fait que j’étais là qu’un seul jour par semaine et qu’elle ne savait pas ce que j’aimais…le temps que je comprenne, il y avait une boîte de chocolats devant moi. Et elle est partie en disant

« Vous savez, j’ai plein de copines qui disent que leurs gynéco sont méchantes, ben moi je ne dis rien parce que je vous aime beaucoup et que si trop de gens viennent chez vous, yaura plus de place »

J’ai pleuré…

  • Mme B, 32 ans, qui venait parce que son implant était périmé depuis mars. Quand j’ai demandé ce qu’elle voulait après, elle m’a répondu « un nouveau« , j’ai dit ok. Je commençais à lui donner un rdv pour la semaine suivante et puis elle semblait vraiment vraiment embêtée. J’ai expliqué qu’aujoud’hui, je ne pouvais pas vu que je n’avais pas d’implant disponible. Et puis elle m’a dit :

« Mais si je le garde encore 1 mois c’est pas bon?« 

Et puis j’ai regardé la date du jour et j’ai compris. Je lui ai donné un RDV après le 16 juin. Elle m’a remercié et m’a prise dans ses bras. Je ne suis pas musulmane mais je sais quand commence le Ramadan et là on venait de lui éviter un jour de carence de Ramadan…

J’ai pleuré…

  • Mme S, 30 ans, qui venait parce qu’elle avait déjà expulsé 2 stérilets et qu’on devait discuter de ce qu’on pouvait faire. Elle attendait sagement sur la chaise dans la salle d’attente pendant mon retard interminable. Elle est rentrée, s’est assise et m’a dit « J’ai discuté avec mon mari et pour le moment on va prendre les préservatifs » (oui elle a dit « prendre » mais je te mets au défi d’apprendre à parler roumain aussi bien que ma patiente parle français en 1 an et 3 mois) . J’ai dit ok et je lui en ai proposé. Elle m’a dit non qu’elle en avait achetés. Je lui ai donc demandé « D’accord, il vous fallait autre chose? » elle m’a répondu non et là j’ai fait « Vous avez attendu 1h Mme S pour ça? » ce à quoi elle a répondu

« Oui parce que j’avais envie de vous dire bonjour et de voir votre sourire« 

J’ai pleuré…

  • Mme J, 26 ans, patiente perdue de vue depuis 3 ans, qui venait pour son frottis, pour une pilule et je ne sais plus quoi. On a beaucoup parlé, on a fait la consultation et puis en se rhabillant, elle m’a dit MERCI. J’ai répondu « ben non j’ai rien fait d’exceptionnel » et elle a répondu

« Pendant 3 ans, j’ai fui les gynéco parce que le dernier m’avait traumatisé et là vous m’avez demandé si on pouvait y aller, si je voulais bien écarter mes jambes et si ça allait, donc rien que pour ça merci d’être vous« 

J’ai pleuré…

  • Mme B, 23 ans, qui venait d’accoucher, qui avait eu une déchirure périnéale (pas une épisiotomie) et qui m’a dit

« Le chirurgien a cousu pendant 2 HEURES, 2 HEURES VOUS VOUS RENDEZ COMPTE« 

Alors j’ai pris le miroir et je lui ai montré qu’en fait ben les 2 heures c’était pour 3 centimètres et qu’en bas « c’était pas un carnage ni une boucherie« , que son « vagin n’était pas en choux fleur » et que « c’était pas béant » en bas. Elle m’a serré dans ses bras.

J’ai pleuré…

  • Et puis Mme D, 16 ans, une jeune mineure non accompagnée, qui vient de Côte D’ivoire et qui est en situation irrégulière. Elle venait pour un implant et avait peur de la pose. Elle avait un patch, j’ai fait une injection et l’implant était posé dans la plus grande zenitude et 0 douleur. Et puis j’ai remarqué une marque sur son bras, je lui ai demandé ce que c’était. Elle m’a expliqué avoir été battue dans son pays et elle m’a montré les autres cicatrices, sur son autre bras, sur son ventre, sur ses jambes. J’ai rempli la petite carte de l’implant, elle a réfléchi et m’ a dit

« Je sais où je vais la mettre« .

Elle a sorti son porte feuille, en a sorti un petit sac de congélation avec dedans une petite pochette transparente toute abîmée. Elle a déplié un papier précautionneusement et elle l’a glissé dedans. Ses mains étaient si minutieuses, elle faisait ça avec tellement d’attention et de précision pour ne pas perdre ce petit papier. Et là j’ai eu un frisson dans mon corps, je me suis retenue, elle est sortie du cabinet, j’ai pris 2 minutes et je me suis effondrée, en pensant à cette gamine qui avait fait ce si long trajet pour fuir des violences qu’elle subissait dans sa famille.Cette gamine qui avait été violé sur le trajet en Libye , cette gamine qui était seule dans ce pays…cette gamine qui venait de plier avec délicatesse ce petit papier, ce papier où j’ai vu le tampon de la préfecture, ce papier qui signait une nouvelle vie…à 16 ans…loin de tout et de tous/toutes et qui venait de mettre ma carte toute pourrie de Nexplanon dedans, parce que c’était important pour elle…et j’ai pleuré.

 

J’adore mon taf…

Love

Mes petits kiffs

Petites modifications

IMG_6434
Paris, France, Février 2018

Tu as pu remarquer, les Silent Sunday c’est fini. J’en avais marre et puis je voulais donner une autre visibilité à mon blog!

Pareil les « Dans mes oreilles » sont finis aussi.

Il restera donc les « Quoi de neuf docteur? », « Mes petits kiffs » et quelques « Glob Trott ».

Concernant les publications, on reste sur le schéma 1 article par semaine : le mercredi à 18h01.

Je t’invite grandement à t’abonner pour ne rien louper, parce que je fais pas de pub, je suis nulle en référencement à part pour le clito et sur FB déjà on est surement pas ami-e-s et puis des fois ça saute! Promis je fais pas ierch, tu recevras un petit mail, une petite notif QUE qd un article sortira!

Si tu veux participer, tu m’envoies un petit mail à : nousaussionvoyage@gmail.com si tu veux partager un sujet, ton histoire de règles, ta 1ere fois etc…sous couvert d’anonymat ou pas.

Pareil si tu veux faire des suggestions d’articles, c’est avec plaisir!!!

Love

Glob trott

L.A changed my life

On est dimanche, il est 8h47, j’ai dormi 5h et je pète la forme…

I’M BACK

7583927680_IMG_4341
Los Angeles, California, USA, Mai 2018

J’ai testé plusieurs fois d’écrire cet article, pendant mon voyage puis dans l’avion mais j’avais vraiment besoin de digérer! (et d’un ordi)

Je vais d’abord reprendre du début, je suis désolée, tu as déjà peut-être entendu cette histoire un million de fois.

En octobre 2016, dans un aéroport à Bali, les larmes sur mes joues, les yeux explosés et le coeur en miettes, j’ai commencé à écrire une lettre à ma BFF, j’ai écrit mes rêves dans des ronds et puis j’ai dessiné des ailes (très très moches, apparemment je ne sais bien dessiner que les pénis, et encore les testicules c’est pas ça mais ceci est un autre sujet) pour symboliser tout ce que je pourrais plus faire avec ce nouveau célibat. Dans ces ronds, je suis à peu près sûre qu’il y avait : Voyager.

Parce que pour moi voyager sans mon ancien mec était inconcevable, parce que mes parents habitent loin, que mes potes sont fauché.e.s ou n’ont pas de vacances, que j’étais jamais partie seule et puis parce qu’à ce moment là je pensais sérieusement dépendre vraiment de ce mec.

En Mai 2017, j’ai fait mon 1e voyage sans ce mec…et en fait je n’ai jamais autant voyagé en 1 an! J’ai été à Lisbonne, à Berlin, au Kenya, à Montréal, à San Francisco, en Martinique 3 fois, en Guadeloupe, à Aruba, à Bonaire, à Curaçao, à Grenade et puis là à Los Angeles! J’ai voyagé seule, avec des potes, avec mes BFF, avec ma mère, avec ma famille au complet, avec ma soeur, avec Moun…

IMG_8881

J’ai repris la danse il y a bientôt 2 ans et je vis DANSE! Je danse, je regarde de la danse, je mange de la danse, je respire de la danse…et puis je regarde bcp bcp bcp de vidéos et à un moment je me suis demandée où était le fameux studio avec le fond rouge là et puis le studio avec le play là…et j’ai découvert que tout ça se passait à Los Angeles.

Les Etats-Unis, je ne pensais pas y retourner, à cause de Trump (nan parce que quand même iels ont un peu craqué), à cause de l’ultra capitalisme, à cause du côté superficiel et puis parce que moi c’était New York ou rien et que je l’avais déjà fait.

Et puis fin décembre: San Francisco, la claque! J’ai dansé là bas et puis j’ai rêvé plus grand : Danser au Millenium et au Playground à LOS ANGELES.

Je t’ai déjà raconté dans Jme casse comment ça s’est super bien synchronisé.

Le 1e mai 2018, je suis partie à Los Angeles et une autre partie de mon coeur est restée là bas et quand je t’écris là j’en chiale encore! Parce que c’est juste un truc de ouf!

Il s’est passé 2 choses intenses là bas, que je vais te raconter là avant de te faire la suite de façon plus conventionnelle.

À Los Angeles, j’ai fait la paix avec mon passé :

Juste avant de partir, j’ai croisé mon ex et ça m’a fait mal. J’étais de nouveau dans une phase « Mais qu’est ce qui cloche chez moi? » et puis je suis partie à LA. Je suis partie avec ma paire de SuperStar Adidas blanche et rose. Cette paire là, je l’avais depuis décembre 2015, cadeau de mon ex ex (l’abimeur) à Lille. Ces baskets je les adorais! Tellement qu’en fait j’avais oublié que c’est lui qui me les avait offertes et qu’il s’agissait du dernier vestige de cette vie passée. Et puis en janvier, j’ai compris ça et j’ai entrepris de les remplacer histoire de bien clôturer tout ça (moi j’adore les symboliques)…mais la flemme. Pas envie…Et j’ai eu cette idée de les laisser à Los Angeles.

Sauf qu’en arrivant à L.A, j’avais plus méga envie, je trouvais d’autres baskets cool mais pas de SuperStar (non parce que j’adore vraiment les SuperStar…ce sont les baskets de mon adolescence en plus de ça). Je commençais à désespérer. Et puis une nuit, j’ai rêvé…

J’ai rêvé de l’ex ex. On se voyait dans un event et il m’évitait de peur de s’en prendre une dans la tronche. Je suis allée de le voir et on a parlé. Dans mon rêve, je lui disais TOUT. Que j’allais bien, que je le remerciais, que je ne lui en voulais plus, que je lui avais pardonné mais que j’avais peur, peur de ne plus entendre de « Je t’aime« , peur de ne plus aimer, peur de ne plus faire confiance. Et il m’a répondu lol, « Pfff n’importe quoi! Bien sûr que qqn te dira je t’aime et que qqn de bien meilleur que moi t’aimera« . Je lui ai parlé de mes rêves brisés et il a eu cette phrase « tes rêves, tu les réalises, regarde TU ES à L.A » et je me suis réveillée apaisée et j’étais enfin prête. Prête à aimer, prête à passer à autre chose, prête à me laisser emporter par le tourbillon, prête à ne pas craindre le drame, prête à accepter et à accueillir.

Le lendemain, je trouvais ma paire de SuperStar. Une paire blanche et rose clair. Une magnifique paire. J’ai laissé le côté droit de mon ancienne paire à Los Angeles, j’ai ramené le côté gauche pour mon chien qui adorait les bouffer mais visiblement now qu’il a le droit de la bousiller, ça ne l’intéresse plus donc elle ne va pas tarder à être balancée.

J’ai vraiment réalisé à cet instant précis, que la vie était marrante, kiffante, excellente et que tout irait bien! J’ai balancé mes angoisses et j’ai lâché prise pour de vrai…

Hier, j’ai croisé l’ex (pas l’ex ex) oui, je le vois souvent mais visiblement on fait les mêmes activités et en le voyant je n’étais pas triste.

IMG_8867
Ça, c’est ma vieille paire!

À L.A, j’ai compris qui j’étais : 

Je t’ai expliqué plusieurs fois tout ce qui avait changé chez moi et mon amour de la danse. Danser au Millenium et au Playground c’était mon rêve. Un rêve fou pour une nana qui avait repris la danse il y a presque 2 ans, qui n’est pas pro.

Il y a plus de 2 ans, j’avais peur! Peur de reprendre la danse, de me vautrer, d’être en difficulté, peur d’arriver dans un endroit où je ne connaissais personne.

Et puis cette année, j’ai eu envie de pousser ma danse plus loin.

Et c’est comme ça que le jeudi 3 mai 2018, j’ai débarqué au Millenium Dance Complex. J’étais comme une gamine devant ses cadeaux de Noël. J’étais excitée, agitée. J’ai pris des photos, des vidéos et je souriais tout le temps! Et puis il y a eu le cours et je me suis vautrée! C’était vraiment DUR! Mais c’était BON! J’ai découvert des abdos que je ne connaissais. J’ai persévéré.

IMG_8683IMG_8703IMG_8694IMG_8691

 

Le vendredi 4 mai, j’ai été au Playground, 2 cours d’affilés, 4h de danse avec 2 meufs que j’adore : Brinn Nicole et Aliya Janell (si tu me connais, TU SAIS À QUEL POINT J’ADORE CES MEUFS DE OUUUUFFFF). Et ce jour là, ma vie a changé et là je pleure encore! Parce que j’étais chez moi, parce que j’étais à l’aise, parce que c’est ce que je voulais pour ma vie, c’est ce que je VOULAIS ÊTRE ET FAIRE! J’ai dansé, j’ai plané, j’ai kiffé, j’en pouvais plus! Plus rien ne comptait, le monde pouvait s’effondrer là tout de suite. Au final, ça a duré 5h.

IMG_8793IMG_8798IMG_8799IMG_8813IMG_8817IMG_8818IMG_8822

En sortant, j’ai chialé, j’ai pleuré de joie et tu n’imagines pas à quel point mes larmes coulent encore là. J’ai fait des audios et là à cet instant précis j’ai réalisé que je venais de connaître le summum de mon happiness, je venais de le vivre cet instant si précieux! Rien de ce que j’aurais pu faire, être ou avoir n’aurait pu me rendre plus heureuse que ces 5h de danse, que cet instant magique et j’ai eu cette phrase :

« Si j’avais ces cours là à Paris, en fait je ne serais plus doc »

Elle était lourde de sens cette phrase mais je ne l’ai pas comprise sur le coup, je ne l’ai pas pesée. J’ai réalisé que rien n’aurait pu me faire plus kiffer que ce que je venais de vivre et qu’en fait si j’avais été en couple, jamais je n’aurai vécu cet instant là (je me connais, ouais je serais partie mais je ne l’aurais pas vécu pareil) et là c’était JUSTE PARFAIT ET MAGIQUE! Désormais tout était possible! Et maintenant que j’avais goûté à ça, je ferais tout pour le revivre!

IMG_9406

Quand je suis rentrée à Paris, j’ai vu des amies, je leur ai raconté ce que j’avais vécu et parait-il que mes yeux brillaient, qu’on sentait l’émotion. Et après beaucoup de verres en trop sur une terrasse vers 4h du matin, j’ai redit cette phrase et j’ai chialé à grosses larmes chaudes. J’ai chialé de joie parce que j’adore mon métier vraiment! Mais j’aime encore plus danser et en fait, je suis prête à tout lâcher pour revivre cet instant…tout lâcher pour danser comme ça…tout lâcher pour danser là bas…tout lâcher pour vivre à Los Angeles. Pendant longtemps, je ne savais pas trop où c’était « chez moi » à cause des déménagements, de ma question identitaire, de mon lieu de naissance, de là où j’ai vécu le plus, de là d’où viennent mes parents et ma soeur…et en fait chez moi c’est là où ça danse. Du coup où je vis me va…mais je pense que dans peu de temps, j’aurai l’impression d’avoir fait le tour et à ce moment là, L.A m’ouvrira ses bras.

IMG_8790

Je n’ai pas encore repris la danse à Paris, parce que j’ai peur quand même, peur parce que je sais que je serais déçue de redescendre de plusieurs crans et que ça s’accélère dans ma tête.

J’ai dansé au Millenium et au Playground! J’ai dansé avec des meufs que j’adore, j’ai dansé avec des killeuses et j’ai kiffé et j’étais à l’aise! J’ai dansé au Millenium et au Playground au niveau avancé et j’ai kiffé et j’étais à l’aise!

Depuis plusieurs mois, toutes les personnes qui me voient danser, m’ont rapporté mon évolution, en me disant « punaise, on t’a vue sur les vidéos tu déchires« . Moi je ne voyais pas, je voyais juste que je n’étais plus en jogging dégueu et que bordel je me kiffais. Mais là, j’ai vu. Là j’ai vu que j’assurais autant que des meufs pro, autant que des meufs qui faisaient ça depuis des siècles, autant que des meufs qui prenaient ces cours régulièrement.

 

J’ai réalisé mon rêve, j’ai compris que tout était possible et que la vie était marrante, kiffante, excellente! Que je venais de traverser un océan et un pays, pour prendre un cours avec des personnes extraordinaires, dans des salles légendaires et personne que je connais, que j’ai géré, que j’ai kiffé ce que je renvoyais dans le miroir et que ça y est j’étais cette personne qui n’a peur de rien, cette personne que j’aime!

 

Live Yours Dreams ou Dreams Come True

Du coup autant te dire, que mes vacances se sont TRÈS BIEN PASSÉES!

Hormis, réparer mon coeur et danser, j’ai quand même découvert L.A et j’ai pu mettre tous mes préjugés de côté.

J’ai tendance à me dire que rien n’arrive par hasard…L.A était LA ville qui me fallait à cet instant précis. Les USA ouais il y a Trump, la surconsommation etc…mais à L.A il y a…LE DEVELOPPEMENT PERSONNEL. Partout où tu vas, dans toutes les boutiques tu trouveras un livre sur ton bien-être, sur comment t’améliorer, sur comment avoir confiance, des carnets pour faire des listes (:D), des carnets pour penser positif…MA VIE QUOI! Tout ce que j’adore et tout ce que je fais au quotidien (autant te dire qu’en rentrant, j’ai eu un message de ma banque)

 

 

L.A c’est aussi une ville où j’ai pu revivre mon féminisme. On est allées dans un bookstore avec DES RAYONS ENTIERS DE LIVRES FEMINISTES! Accessibles, abordables et bien écrits! J’ai aussi découvert une boutique, laisse tomber j’ai tout acheté : le collier utérus, l’autocollant pêche, les magnets boobs Little Woman Goods .

 

Et puis à L.A, j’ai renforcé mon attirance pour la lithothérapie, la thérapie via les pierres. À San Francisco, le quartz rose s’est imposé à moi sans que je comprenne bien pourquoi (oui je suis perchée désolée), à L.A ben des pierres, il y en AVAIT PARTOUT! Non mais laisse tomber, je refuse d’aller voir mon compte bancaire.

On en vient du coup au point shopping…J’ai craqué mon string (c’est pas vrai, j’avais pas de string lol). Comme j’ai dit à tout le monde « Je suis trop dans l’excès« 

Ce que j’ai acheté :

  • Des tote bag (ben franchement, c’était difficile de résister devant un sac Utérus wesh)
  • 4 paires de baskets (ouais nan parce qu’à part mes SuperStar, je voulais aussi des Jordans et bon j’ai terminé avec 2 Jordans, 1 converse et 1 SuperStar)
  • Plein de trucs avec des seins, des vagins, des utérus, des petites punchlines
  • Des carnets bien glitter et mon agenda 18/19
  • Des bouquins pour décrocher du tel, le fameux Bad Feminist de Roxane Gay , un carnet pour faire des listes et un bouquin de challenge
  • Des vêtements pour la danse, une robe pour mon anniv (ouais je suis très prévoyante), des vêtements cool pour la vie de tous les jours quand j’aurai bossé mes abdos.
  • De la bouffe pour chien (ouais ouais je sais, je suis totalement gaga)

 

Ce que j’ai visité : 

  • Universal studio (franchement fais l’attraction Walking Dead7516811056_IMG_38907516811056_IMG_3908

    IMG_8608IMG_8613IMG_8636

  • The Broad (gratuit!!!)7516811056_IMG_38427516811056_IMG_38457516811056_IMG_38707516811056_IMG_3871
  • LACMA (gratuit le mardi7583927680_IMG_4364
  • Le California African American Museum (gratuit tout le tempsIMG_8840
  • Venice Beach et ses canaux et Santa Monica (loue un véloIMG_8767
  • Hollywood Boulevard (marche sur des stars et fais le gamin)
  • Melrose Trading Park (Marché aux puces, c’est le dimanche, 3 dollars je crois l’entrée et after tu es au paradis!)
  • Griffith observatory et Griffith Park
  • Grand Central Market (Food Market géant de ouffff, les gens qui vendent les tacos sur la gauche contre le mur sont vraiment vraiment top)7516811056_IMG_38287516811056_IMG_3826
  • The Last Bookstore (My GOOOOOOODDD7583888560_IMG_38227583888560_IMG_37957583888560_IMG_3784
  • Manhattan Beach et Hermosa Beach (pour voir un merveilleux coucher de soleil sans la foule)
  • Millenium Dance Complex (pour danser)
  • The Playground (pour baver sur Aliya Janell)
  • Silver Lake et Echo Park (quartiers bien hipster qui rappellent qd même vachement certains arrondissements de Paris, petit resto hawaïen avec le best sandwich au porc de ma vie qui fond dans ta bouche)

 

J’ai fait du shopping là :

  • The Groove
  • South Bay Galleria
  • Westfield Century Fiels (avec la boutique pour les agendas glitter mais je ne me rappelle plus du nom)
  • Universal
  • Ventura Avenue (urban outfitter)
  • Hollywood Boulevard (Foot Locker)

J’ai vu :

  • Le Hollywood sign IMG_88957516811056_IMG_41497516811056_IMG_4188
  • L’étoile de Michael Jackson au Walk of Fame IMG_8930
  • Les plus beaux couchers de soleil7583927680_IMG_43417583871520_IMG_4275
  • Des utérus D47910B5-4549-4F8D-9E63-3CA6CD32A554
  • Beaucoup de chiens (ouais ils adorent les chiiiiiiiens, j’en ai meme vu un avec du VERNIS À ONGLE et un avec une crête rose7516811056_IMG_3958

J’ai été touchée par :

  • La gentillesse des gens (en plus de ça, iels sont méga sociables, tous les jours des gens nous ont parlé)
  • Le calme de cette vie malgré la population, le trafic auto…
  • Les baraques immenses qui te donnent envie d’emménager direct!!

 

J’ai testé : 

  • Les transports en commun (lents mais qui t’emmenent partout du moment que tu as du tps, on a pris le métro, le bus et le vélo)
  • Des cours de danse de malade
  • L’attraction Walking Dead d’Universal Studio (lol)
  • Le cinéma avec les sièges en position couchée (il ne manquait plus que le plaid)
  • La limonade à la fraise
  • Le pop corn avec du beurre
  • La bouffe plus grosse que ma tête

 

J’ai lu :

Un retour à l’amour (que je n’ai pas fini)

J’ai écouté : 

Ball By Duval Timothy

How Long By Charlie Puth

Cold By Maroon 5 ft Future

On My Mind By Jorja Smith

Love Is A Drug By Empire

Crush On You By Mr Cheeks ft Mario Winans

Tehered by Rationale

Drink by Alec Petrus

Au point de vue pratique : 

  • J’ai voyagé avec Air France…je prends souvent Air France pour le côté pratique et sécurisant. Cette fois c’était du WTF. Quand j’ai voulu m’enregistrer pour l’aller, j’ai appris qu’il y avait une tempête à Amsterdam pendant ma correspondance donc que peut-être j’allais avoir du retard et que mon vol retour était annulé. Bref ça a été. Au retour, j’ai voulu m’enregistrer, impossible, une partie du vol avait été encore annulé et j’ai du tel pour qu’on me rebook sur un autre vol parce que bizarrement ce n’était pas automatique. Anyway ça a été.
  • J’ai logé dans un studio Airbnb dans Chinatown : EVITE À TOUT PRIX CE QUARTIER. Il n’y avait RIEN d’ouvert, restau qui ferment à 21h, pas de commerce (ne fais pas de racisme stéréotypé stp), du coup on y rentrait que pour dormir!
  • Essaie de louer une voiture parce qu’en transport c’est très très très long. 3h pour aller à Hermosa Beach…
  • Si tu veux voir le Hollywood Sign, Griffith Park c’est bien!
  • Les tailles enfants, femmes, hommes ne sont pas les mêmes
  • N’oublie pas ton ESTA
  • Et tu auras une très très très longue attente avant le contrôle des passeports quand tu arrives
  • Ils ouvriront probablement ta valise dans la soute de l’avion…dc bon…(et ça même si tu as un cadenas ou un code)
  • Préviens ta banque et préviens ta/ton banquier.e pour qu’iel ne s’inquiète pas devant ton découvert astronomique
  • Mange chez In N Out (sinon je ne te parle plus)

À L.A, j’ai accompli mon dernier vrai rêve, ma dernière envie de ma petite liste 2018. J’ai commencé à en écrire une nouvelle parce que ça me réussit. Des trucs tout nazes aussi mais qui me feront sourire jusqu’à mon âme et c’est ça qui est BON! Et puis un truc ouf…mais pour l’année prochaine, parce que L.A m’a faite vibrer et que j’ai envie de vibrer encore et toujours…

L.A changed my life and now i live my best life!! Avant je disais YOLO, now je le vis!

Love, Dance and Live Yours Dreams

PS: Oui il y a des photos avec mon visage pour une fois mais parait que j’ai l’air happy. Oui j’ai un piercing au septum.

PS2 : Merci à ma soeur qui m’a offert L.A et le plus bel instant de ma vie… 

PS3: Merci à JP Chandler mon prof et chorégraphe de Heels sans qui je ne danserais pas comme ça, Merci à Lalie, Merci à Marion, Merci à Charlotte, Merci à Sandrine, Merci à Laure, Merci à Séverine, mes copines qui me soutiennent et sont mes 1eres fans :D,  Merci à toutes/tous celleux qui me regardent danser et m’encouragent à le faire! (je ne parle pas de relous)

PS4 : Franchement je te souhaite de connaître ce que j’ai vécu, je te souhaite de vibrer tellement fort que tu auras l’impression d’être invincible, je te souhaite d’être heureuxse!

PS5 : J’ai envie de te dire que peut-être cette envie changera…parce que l’avenir peut tellement changer…mais en vrai, j’ai pas envie que cette envie se barre!

PS6: Désolée Maman, si tu découvres cette idée folle en lisant cet article, ne crise pas stp, je ferais attention, je ne me ferais pas kidnapper et ne tkt pas je mangerai bien là bas!

PS7: Bordel 2018 est tellement EXTRAORDINAIRE et en 2019, il y AURA TELLEMENT DE BELLES CHOSES!!! 

PS8 : Ton slutshaming, tu peux te le garder (je dis ça, je ne dis rien)

Je te laisse encore une fois avec des photos non libres d’auteure, non retouchées et tout parce que ouais j’ai la flemme!!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quoi de neuf docteur?

Mme C

 

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_dbb7
Le Prêcheur, Martinique, Janvier 2018

J’ai revu Mme C

Mme C, j’aime pas trop la voir parce que ça ne va jamais. En fait, c’est pas que j’aime pas la voir c’est que c’est difficile.

Mme C a 31 ans, elle faisait 42 kg et 1m75…La 1ere fois que je l’ai vue c’était pour un implant qu’elle ne supportait pas. Elle saignait souvent et ça la faisait chier…ce que je pouvais comprendre.

Je lui ai donc retiré, et puis on s’est revues plusieurs fois pour des problèmes de pertes, des problèmes de douleurs abdominales. Enfin ça allait jamais…

Et puis après il y a eu un problème de règles qui ne venaient pas…j’ai expliqué que le poids n’aidait pas, elle a réussi à prendre 5 kg.

Elle a eu ses règles et puis elle voulait un bébé et elle est tombée enceinte (parce que je sais bien faire ça lol).

Je l’ai revue pas longtemps après parce que ça n’avait pas tenu, elle avait fait une fausse couche…Elle n’était ni triste ni contente, elle était un peu déconnectée…On a passé 15 minutes en silence et puis elle m’a demandé si elle pouvait venir la semaine suivante.

Elle est donc venue la semaine d’après et puis on a reparlé du poids. Elle m’a parlé de sa consommation de crack, du viol qu’elle a subi de la part de ses oncles, de sa mère qui veut absolument qu’elle parle à ses oncles…et puis elle avait encore perdu du poids, on affichait un petit 40 kg.

Elle est revenue me voir la semaine dernière, parce qu’elle n’avait pas ses règles et puis elle avait un problème de pertes. Je lui ai demandé de faire un test de grossesse tout de même. Elle est descendue avec son sac et elle a pris beaucoup, beaucoup de temps.

Les toilettes sont au RDC et moi je consulte au 1e. Devant ce temps, je suis descendue et j’ai trouvé Mme C qui avait du mal à marcher droit et à lever les pieds pour monter les marches.

Nous sommes retournées dans mon bureau, moi tenant Mme C sous le bras. Le test étant négatif, je propose à Mme C de faire un examen pour voir cette histoire de pertes. Bon rien de folichon, mais l’examen a été difficile malgré la tonne de lubrifiant.

De nouveau habillée, je demande à Mme C où en est le projet de bébé et là elle me dit que ce n’est plus d’actualité, qu’elle n’aime plus son mec (qui attendait dans la salle d’attente) et qu’elle voudrait se séparer mais que sa mère (toujours elle) lui dit que quand même à 31 ans, il serait temps qu’elle se marie et qu’elle fasse des enfants. Donc bon…on attend quoi!

Ils ont quand même des rapports sexuels mais pas beaucoup…Parce qu’elle n’a pas envie. Je lui demande donc comment Monsieur accepte ça et elle répond « ben tant qu’il n’a pas envie ça va » Et quand il a envie? « Ben il me force« 

On en était donc là…j’avais dans ma salle d’attente un violeur.

J’ai mis les mots sur les actes mais Mme C ben…c’est compliqué et honnêtement je ne pense pas que Mme C portera plainte ou quoi même si elle sait qu’elle a le droit de le faire.

J’ai demandé à Mme C où on en est du point de la nourriture, elle m’explique « qu’elle a faim mais n’a envie de rien et de toute façon elle vomit »  = Mon ventre crie famine mais ma tête ne veut pas manger = je ne vaux rien alors pourquoi prendre soin de moi.

On a alors parlé du Crack, elle m’a dit avoir ralenti mais qu’elle a commencé l’alcool et que d’ailleurs depuis ce matin, elle avait déjà fini 2 bouteilles.

On en était donc là…Mme C venait de boire dans mes toilettes.

Je résume Mme C, 40 kg, 31 ans, violée par ses oncles, violée actuellement par son mec qu’elle veut quitter mais qu’elle ne quitte pas, anorexique, alcoolique et toxicomane.

Je lui ai proposé de voir quelqu’un, notre psychologue, la psychiatre cool du coin, l’addictologue avec qui j’ai de bons rapports mais comme bien souvent elle n’a pas voulu…Elle m’a dit « Je préfère rester avec vous pour le moment« .

En plus de tout ça, comme elle était inquiète pour son histoire de règles, elle a fait une échographie qui ne montrait rien mais le radiologue lui a proposé de faire une IRM devant les douleurs à l’introduction de la sonde dans son vagin et son hypofertilité en suspectant une endométriose…J’ai rien contre les radiologues, ils font leur taf…mais devant le contexte son hypofertilité on la comprend et ses dyspareunies ben elles ne sont pas organiques.

Je vois donc Mme C toutes les semaines, le jeudi à midi…avant j’avais Mme K sur ce créneau, puis Mme R…Ben maintenant c’est Mme C.

Le fameux créneau du jeudi 12h parce qu’après je n’ai rien et qu’on peut parler pendant des heures…

Mes petits kiffs

Jme casse

IMG_7349
Saint-Georges, Grenade, Mars 2018

Au moment où tu liras cet article, je serais loin, très très très loin! Et c’est ce voyage là qui m’a donné l’idée de cet article.

Bon, je ne sais pas depuis quand tu lis mes articles mais pour faire court, un jour il m’est arrivé un truc pas grave dans ma vie et depuis j’ai décidé de mettre en pratique le YOLO (On ne vit qu’une fois). Ça veut dire qu’en fait je fais ce que j’ai envie de faire au moment où j’en ai envie et que je m’en fous des conventions sociales etc…J’ai dit fuck à mes peurs et oui à la vie!

Décembre 2016, des amis à moi m’ont proposé de faire des listes :

  • Une liste avec les trucs que je voulais chez mon futur mec
  • Une liste de ce que je voulais être
  • Une liste de ce que je voulais avoir
  • Une liste de ce que je voulais faire

Pour le mec, j’ai fait une 1ere liste que j’ai montré à mon pote, il n’était pas convaincu parce que bon en gros c’était une liste anti-mon ex, du coup j’en ai fait une autre :

« Passionné, déterminé, fidèle, honnête, ambitieux, rêveur, instruit, intéressant, non divorcé, sans enfant, qui a des passions artistiques, le physique on s’en fout, mais un mec ouvert d’esprit, qui a déjà voyagé et qui a un signe astro différent de taureau« 

On m’a demandé ce que je voulais qu’il fasse comme taf, j’ai répondu je m’en fous, on a insisté j’ai lâché « architecte parce que c’est carré avec fibre artistique ou photographe parce que c’est technique avec un pointe d’originalité« 

Bon si tu connais ma vie, tu sais que bon ya eu un mec, et bon à 2-3 trucs près…

After j’ai fait ma liste de ce que je voulais être :

« Heureuse, Épanouie, Rayonnante, Généreuse, passionnée, Amoureuse, Disponible pour les autres, Brillante dans un domaine, Cultivée, Positive, Confiante, A l’aise financièrement et en forme physiquement« 

Bon si tu connais ma vie, tu sais que bon à part brillante dans un domaine et à l’aise financièrement (qui en fait ne veut rien dire du tout) ben tout était là

Puis ma liste de ce que je voulais avoir :

« Mon concours de MT, 12000€ d’économies, un corps tonique, des copains au top, un nouveau mec, une confiance en moi, mon DIU, une bonne santé et mon baptême de plongée« 

Si tu connais ma vie, tu sais que bon les 12000€ j’ai laissé tomber j’ai préféré vivre et que le baptême de plongée ben finalement j’en ai plus eu envie.

Et puis pour finir la liste de ce que je voulais faire :

« Réussir mon concours, Réussir mon DIU, Partir en vacances avec Lalie, Partir à bali, faire le spectacle de danse, Tomber amoureuse, Voir les copains, Aller à Bordeaux et Toulouse, Faire une maraude, Rester Positive, Lire 50 livres, pardonner pour de bon, Faire des photos, Le grand écart, Aller voir la Tour Eiffel, Faire une veillée de prière au Sacré Coeur, Faire des économies, Décrocher du téléphone, Manger plus sainement, Arrêter d’arracher mes peaux, Conduire dans Paris, Déménager sur Paris« 

Et du coup je vais te raconter…

Mon concours je l’ai réussi 19,5/20 je crois , mon DIU aussi assez easy.

Partir en vacances avec Lalie, ben quand je l’ai écrit j’avais vraiment envie. On a essayé d’organiser un truc en Mai, je passe les détails. J’ai cru qu’on ne se verrait pas et finalement en qq coups de fils j’ai terminé mes derniers jours de 2017 avec ma Lalie à San Francisco (genre à la toute toute fin, pour bien me laisser dans le suspense).

Partir à Bali, j’en avais plus envie. Pour moi c’était un voyage pour réparer mon petit coeur mais plus j’y réfléchissais et moins ça n’avait de sens. Mon coeur était réparé, pas besoin de voyage souvenir. je retournerai à Bali, un jour mais pour une autre raison.

Faire le spectacle de danse, pareil c’était pour symboliser ma réparation mais bon…bien avant le mois de Juin tout allait déjà très bien. Du coup j’ai préféré faire autre chose ce jour là et c’était bien mieux.

Tomber amoureuse : J’ai longtemps fait genre que non mais faut avouer que oui et c’est pour ça que ça m’a fait mal mais c’était cool et si c’était à refaire, je referai tout pareil!

Voir les copains : Ah ah ah! j’ai vu tout le monde quasiment! Et j’en ai rencontré plein de nouveaux!

Aller à Bordeaux : 2 fois et c’était chouette! Aller à Toulouse pour un chouette congrès!

Faire une maraude: une seule parce qu’après les horaires c’était plus possible. C’était dur mais important, maintenant j’aide autrement.

Rester positive : à vous de me dire mais je crois que c’est pas trop mal

Lire 50 livres : j’en ai lu 34 et je suis assez fière de moi.

Pardonner pour de bon : Done et même merci!

Faire des photos : Lol je me rappelle de cette envie! Je voulais faire un shooting, j’y ai pensé, j’ai été contacté par un pote qui voulait s’entraîner en photos, on était ok et début janvier c’était fait!

Le grand écart : Comme par hasard, janvier nouvelle chorée qui nécessitait de faire un grand écart…on a créée un groupe sur FB et tous les jours j’ai taffé, début mars c’était bon mais ma hanche droite s’est bloquée…mais je l’ai eu…un jour (bon après ma hanche c’est un peu psy, résistance aux changements tout ça tout ça)

Aller voir la Tour Eiffel : Fait! un aprem de juin je crois…j’étais au Musée de l’Homme et la dame de fer me regardait…J’ai pris mon courage à 2 mains et je suis montée toute seule comme une grande.

Faire une veillée de prière : Lol pareil j’avais déjà oublié ça et…en octobre-novembre, quand ça pétait pas la forme, ma copine Sandrine m’a dit « mais tu devrais aller prier au Sacré Coeur » et c’était AMAZING! En dehors du côté spirituel, arpenter les allées, les marches de la Basilique en pleine nuit te donne l’impression de dominer le monde et que rien ne peut t’arrêter. Je suis rentrée chez moi au petit matin avec l’ivresse matinale et les odeurs de croissants…

Faire des économies : Les impôts m’ont donné des sous, ils ont envoyé la taxe d’hab à l’autre, j’ai eu une augmentation…mais j’ai préféré vivre, partir en voyage, donner à celleux qui n’avaient rien et puis offrir des trucs aux gens que j’aime!

Décrocher du tel : Quand j’étais in love ouais, sinon c’était dur

Manger plus sainement : J’ai eu une fée Houda, j’ai commencé à acheter bio, j’ai arrêté Mc Do et j’ai été faire le marché le jeudi midi…

Arrêter d’arracher mes peaux : de doigts…parce que c’est un TIC! J’ai réussi j’étais contente mais j’ai replongé en fin d’année

Conduire dans Paris : Eh ouais Monsieur, permis parisien validé en voiture et en vélo!

Déménager sur Paris : Janvier mon pote me dit « tu ne dors pas assez » je réponds « je ne vais pas arrêter la danse pour dormir plus » il me rep « déménage » je dis « ok qd le concours est passé j’y réfléchis« . Mon concours était un vendredi matin, l’aprem j’avais DIU, j’ai envoyé un mail (pendant le cours qui n’était absolument pas intéressant et de base pendant les cours de DIU soit j’envoyais des sms pour draguer, soit je faisais la black friday, soit je balançais des phrases sur FB, soit je me foutais de la gueule des gens à côté de moi, bref j’étais pas méga assidue) on m’a proposé une visite le lendemain. L’appart était cool mais bon cher, petit et pas de parking. J’ai dit non. Lundi j’ai vu une annonce L’ANNONCE! j’ai tel, la visite était le mardi, j’ai été à la visite avec mon petit dossier tout épinglé. On était 3 sur le plan : Moi et 2 couples…Le jeudi je reçois un appel pendant que je descends en voiture à Toulouse. Je ne réponds pas. Je checke mes mails, je vois que MON DOSSIER EST VALIDÉ. Je rappelle pour vérifier (on sait jamais), la nana me dit que c’est ok. Le lundi suivant je signais le Bail et je déménageais le week end d’après. Ceci est la recherche d’appart la plus efficace de Paris!

J’ai quasi tout eu, j’ai quasi tout fait, j’ai quasi tout été! Ça n’a pas été forcé, ça s’est fait! Ma liste était au fond d’un carnet, dansa table de nuit (dans le tiroir en dessous de mon tiroir SEXE, oui j’ai un tiroir sexe, un jour je t’en parlerai), je ne l’ai sortie que 2 fois : une fois genre en février qd on m’a redemandé mes « objectifs » j’avais la flemme j’ai fait une photo et puis ben en décembre juste pour me marrer et j’ai été bluffée.

Du coup cette année 2018, j’ai voulu recommencer mais je n’y arrivais pas! Impossible de savoir ce que je voulais VRAIMENT! J’avais peur de me tromper vu que visiblement tout arrivait. Alors j’ai écrit une petite liste d’envies, des trucs un peu fous, des trucs qui me faisaient vibrer…Je ne vais pas te la mettre là parce que j’ai peur que du coup ça ne marche plus mais sur cette liste il y avait qq trucs :

« Faire un battle de danse, Faire un shooting de danse pro, Partir en retraite spirituelle, Faire un don associatif, Envoyer un sms et Partir à Los Angeles pour danser« 

En rentrant de ma croisière en mars, j’ai fait un truc de ouf : j’ai participé à un battle. Mon 1er et surement pas le dernier.

En rentrant la semaine dernière de la danse, j’ai fait un truc de ouf, j’ai envoyé un mail pour une ITW et lundi on a fait les photos. (peut-être que je te les montrerai mais ça c’est pas sûr du tout, en tout cas pas ici)

En rentrant de ma croisière en mars, j’étais submergée, surbookée, j’ai parlé à ma copine Sandrine qui m’a proposé de faire un break chez des religieuses et du coup pendant tout un week end j’étais déconnectée et j’ai fait ma retraite spirituelle : pas de téléphone, mange, prie et lis!

En rentrant de San Francisco en janvier, j’ai eu envie de donner des sous pour les SDF et donc j’ai fait des dons à Règles Elémentaires.

En rentrant d’un spectacle, j’ai envoyé un sms

Et en rentrant de Martinique début février, ma soeur (qui était au Canada) m’a fait  « j’ai trouvé un billet pour LA 200$ tu trouves que c’est cher? » j’ai rep : « Non tu y vas avec qui? » elle : « personne, tu veux venir? » moi : « c’est quand? » elle : « début mai » , moi « hum hum j’ai déjà des jours de congés, je regarde mon compte bancaire » elle « ok tu me dis« 

J’ai maté mes mails, j’ai vu une promo Air France : « Les Etats Unis pour 400€ », 2 jours plus tard je prenais mes billets et hier ben je me suis envolée pour réaliser mon rêve : Danser à Los Angeles!

Love

PS: Toi aussi tu peux faire des listes hein, moi j’ai arrêté là parce que ça me fait un peu flipper…Ouais la meuf, elle fait un article aussi long juste pour dire qu’il n’y aura pas d’article jusqu’à son retour…BEN NON j’ai fait un effort, il y aura des publications pendant mes vacances! Sur ce, je m’en vais, on ne fait pas attendre Aliyah Janell! 

Quoi de neuf docteur?

« Et toi, ton Burn Out ça va comment? »

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_efda.jpg
Paris, France, Mars 2018

En ce moment, je vois plein de trucs sur FB etc sur le Burn Out de Stromae, sur les médecins qui se suicident, sur le système qui va mal…

Et puis récemment, j’ai eu une nouvelle collègue, qui ne me connaissait donc pas. On parlait de l’hôpital du coin et elle m’a sorti « Va pas nous faire un burn out hein? » Ce à quoi j’ai répondu : « Ça ne risque pas« 

Je ne suis pas médium en vrai. Bon des fois je fais flipper parce que je suis assez sensible aux vibrations et tout, je sens des trucs, j’ai des antennes mais je ne suis quand même pas médium!

Le Burn Out, je ne sais pas trop si j’ai connu mais l’anxiété, la déprime et le mal-être au travail ça j’ai connu!

C’est arrivé tranquillement fin 2014, un stage en cabinet libéral qui se passait bien en apparence, une fin d’internat, un chéri qui m’aimait, un futur déménagement, une thèse qui se préparait et puis un jour ben plus envie de rien…je ne me sentais plus à ma place, plus dans ma vie, j’avais envie de rien, j’allais mal et je ne savais pas trop pourquoi.

Mes proches m’ont alertée, j’étais fatiguée tout le temps, que je dorme 15h ou 4h, je ne faisais rien, travail et puis dodo. J’avais envie de rien. Même me promener, aller au parc, sortir ben non. J’ai donc essayé d’aller mieux…Que nenni, j’y arrivais pas. Alors j’ai parlé à ma besta qui m’a sorti « Tu ne peux pas être mélancolique comme ça là pour rien, va voir qqn« . J’ai tapé sur les pages jaunes : Psychologue autour de moi et j’ai commencé une thérapie.

Toutes les semaines, j’ai claqué des sous pour parler à une meuf en face de moi et assez rapidement (après avoir cherché une origine de mon mal-être dans mon enfance lol) j’ai parlé de la thèse, de ma désillusion de la médecine, de mon futur cabinet, de ma peur du libéral, de comment j’allais faire…

J’ai appris à prendre les choses une par une, à avoir mon lieu sûr, à communiquer, à respirer. Mais bon c’était pas parfait. J’ai déménagé, j’ai cru que ça irait mieux et en fait non.

C’était même pire! Je suis arrivée en IDF, j’ai accepté de faire des remplacements, j’avais mal au ventre, j’étais pas à l’aise, j’avais peur de faire des conneries, j’ai fait de la médecine, de la mauvaise médecine, je pleurais le soir, je rentrais tard, je remplaçais des gars qui prenaient les patients pour des sous, des consultations toutes les 10 minutes (à peine le temps de se déshabiller), j’avais des journées de dingue avec 30-35 patients par jour, je me sentais comme un prestataire de service, faire des ordonnances pour faire des ordonnances, pas le temps de parler avec les gens, fallait enchaîner, j’arrivais le matin les gens attendaient devant la porte, le téléphone sonnait tout le temps, la paperasse à lire, à archiver, la compta à faire le soir, l’Urssaf qui s’était trompé sur ce que je devais et qui ne réglait toujours pas le problème, j’avais une boule au ventre, je perdais mes cheveux et mon appétit, je rêvais de patients, je cauchemardais sur des erreurs médicales, je me rongeais les ongles. Une fois rentrée, je n’avais le temps de rien, envie de rien, je n’avais qu’une envie m’écrouler et espérer que demain n’arrive pas trop vite! J’avais envie d’arrêter mais en libéral, les arrêts ben t’as pas de sous et moi j’avais un loyer à payer… Et puis…ma jumelle de vie me parlait de ses recherches de taf! Et ça a été le déclic! Pourquoi pas moi? Il y avait forcément un mode d’exercice qui me conviendrait! De toute façon, il était évident que je ne pouvais pas continuer comme ça! J’ai scruté tous les sites de recrutement possible et j’ai trouvé une vieille annonce qui datait de 3 ans auparavant pour de la pédiatrie là où je bosse now. J’ai send un mail désespéré en pleurant et en disant « j’aime tout ce que vous faites mais par contre moi je veux faire de la gynéco, s’il vous plait prenez moi » (je ne blague presque pas).

2 jours après ma cheffe m’appelait, 1 semaine après j’allais voir concrètement comment ça se passait, 1 mois après je passais ma thèse et le mois suivant je commençais mon travail et c’était un 25 avril 2016. Un 35h en salariat où je pouvais faire mon taf comme je le voulais! Et c’était il y a 2 ans pile poil today!

Depuis, ben ça va! Il y a des journées un peu compliquées mais honnêtement il n’y en a pas beaucoup! Mais me lever pour aller travailler en fait ça ne m’arrive pas souvent parce que le matin je me réveille pour passer un bon moment!

Il n’y a pas un jour où je travaille et c’est pour ça que je ne pense pas connaître de nouveau ce mal être au « travail ». Le matin, je n’ai plus ma boule au ventre, le matin je n’ai pas d’appréhension, j’arrive à la bourre avec mes baskets et tout se passe bien!

Je fais des trucs pas évidents, la semaine dernière par exemple j’ai du en 1 matinée faire un certification de mutilations sexuelles pour la préfecture, j’ai du organiser des consultations pour un dépistage ante natal pour un bébé avec un gros cerveau à 4 mois de grossesse, j’ai du annoncer 2 fausses couches et on a fait une étoile pour une dame en pleure, qui venait d’accoucher il y a 3 mois, qui voulait un implant mais comme la pharmacie n’en avait pas ben je n’ai pas pu lui poser il y a 1 mois et les préservatifs ben ça marche pas tout le temps visiblement…Mais je fais aussi des trucs cool, en ce moment j’ai plein de nouveaux bébés : Saël, Nadj, Iliane, Issa et les autres, on fait des animations super intéressantes et on rigole beaucoup mais alors vraiment beaucoup.

Dans mon taf, j’apprends tous les jours, je donne et je reçois BEAUCOUP! On me dit Merci, j’explique que non mais on me le dit quand même. Mes délais de consultation sont longs et ça fait rire les dames « c’est parce qu’on vous aime beaucoup ».

Quand je vais au marché près du taf, on me donne toujours des clémentines parce que « je fais des bébés« .

Le jeudi matin, je suis toujours en retard (sauf quand je prends mon vélo) et je croise toujours Mme D qui a bien compris que j’étais toujours en retard. Du coup tous les jeudis matins, j’ai mon pain au chocolat qui m’attend à l’accueil.

Plusieurs fois le midi (parce que tout le monde sait maintenant que j’ai la flemme de cuisiner), mes petites dames m’ont apporté des plats de chez elles.

Et puis quasiment tous les jours j’ai des kinder bueno, des tablettes de chocolat, des bonbons sur mon bureau, parce que visiblement elles ont cru que j’avais un problème avec la bouffe!

J’ai la chance de pouvoir « travailler » comme je l’entends. J’ai pas vraiment de comptes à rendre, je commence à une heure vraiment très raisonnable, je finis à une heure vraiment très raisonnable, j’ai des congés, j’ai des super collègues, des dames extraordinaires et un salaire qui me convient!

Et aujourd’hui…ben ça fait 2 ans que j’y suis , 2 ans que je n’ai pas de boule au ventre, 2 ans que je « ne travaille plus », 2 ans que j’aime ce que je fais et 2 ans qu’on me le rend bien! 2 ans que je donne du Love, de l’écoute, de l’attention et du temps et j’espère que ça va encore durer longtemps.

Je sais après que je suis une privilégiée, que je fais un chouette métier où il y a beaucoup de choix, mais j’ai beaucoup de collègues doc qui s’enferment dans un mode d’exercice qui ne les rend pas heureuxses. Je sais aussi que pour toi qui fait surement autre chose, tu n’as peut-être pas autant le choix et que ce sera surement plus difficile mais si tu n’aimes pas ce que tu fais, sache qu’il existe quand même d’autres options. Alors oui ça demandera du temps, de l’investissement peut-être même de retourner à la fac mais je crois que le bonheur en vaut la peine…

J’ai lu cette semaine, qu’il ne fallait pas attendre d’être en week end, d’être en vacances pour être heureux et je suis assez d’accord avec ça. Perso semaine ou week end, jour de taf ou jour de congé, je ne fais aucune différence (voire même mes journées sont encore plus remplies quand je ne « travaille » pas).

So today j’ai mon anniversaire de taf et je ne travaille pas mais j’ai mangé un gâteau au chocolat qu’une patiente m’a donné hier!

Peace

PS: Je ne maigrirais jamais tant que je « vais travailler » c’est désormais officiel!