Mes petits kiffs

Bye Bye 2019

IMG_1528
Fort-de-France, Martinique, Janvier 2020

Tu sais que j’adore les bilans et tout ça…

Cet article ça fait des mois que j’hésite à l’écrire, je dois sans mentir avoir 7 brouillons mais rien à faire alors ce soir, j’ai mis spotify et je suis devant mon ordinateur.

On est fin janvier, je suis en retard sur mes voeux mais on m’a encore dit « Bonne année » en consultation cet aprem donc voilà…

Cette année 2019 a, je pense, été ma plus grande année. Celle du phoenix qui renaît de ses cendres.

On dit que l’amour dure 3 ans (j’y crois pas), par contre ma vie est plutôt cyclique, elle rabat les cartes de façon régulière. Après le calme, la tempête, après la pluie, le beau temps, après le moment où tu te sens dépassé.e, tu te mets à accomplir des trucs de dingue dont tu es plutôt fier.e, ben 2019 c’était ça.

Elle m’a bousculée cette année, elle m’a mise à l’épreuve et bordel ça a été géant.

J’ai eu plein de trucs chouettes et de trucs moins chouettes.

J’ai commencé l’année en me disant qu’il fallait que je change de boulot parce que je n’en pouvais plus du drama. J’ai donc quitté un centre pour en récupérer 4 lol. Ça a été plutôt génial parce que maintenant je ne travaille plus seule dans mon coin, je travaille avec des gens informés, des gens qui s’y connaissent, des gens qui m’aident.

Comme on dit : « c’était écrit » et en replongeant dans ma thèse parce qu’on me l’a demandé, je me suis rendue compte que ma vie n’avait rien de bien surprenant, je suivais juste le fil conducteur, tout avait un sens.

Ça a plutôt été cool mais ça m’a demandé une très grande capacité d’adaptation entre les endroits sur rdv, sans rdv, où je faisais des IVG, où je ne faisais que de la contraception, où je parlais de contraception testiculaire, où je faisais des grossesses, où je devais passer des cartes vitales, où je devais faire des statistiques, où j’y allais à vélo, en métro ou en voiture. Bref ça a surchauffé et en décembre ça a été compliqué avec la grève mais ça va et j’ai ralenti (enfin un peu)

Cette année encore une fois j’ai testé pleiiiiin de choses : des cours de danse en studio pro, ça m’a fatiguée et découragée alors j’ai lâché, j’ai testé le tantra (ce n’est pas du tout ce que tu crois, tout le monde était habillé, il n’y a pas eu de copulation), j’ai testé les cercles de femmes (ce n’est pas non plus ce que tu crois, on a mangé aucun homme et on n’a pas de baguette magique), j’ai testé des soirées pyjama entre adultes (ce n’est toujours pas ce que tu crois, pareil tout le monde était habillé, il n’y a pas eu de copulation) : tout ça m’amenant en fait à me questionner sur ce que j’étais, ce que je voulais et un beau jour me dire « MAIS BORDEL FOUS TOI LA PAIX, ARRÊTE DE TE CHERCHER QQCH À RÉGLER » depuis tout va bien.

J’ai aussi rejoint un chouette endroit pour jardiner et du coup maintenant j’ai la main presque verte et une vingtaine de plantes chez moi. Je suis assez fière de moi.

J’ai recollé mon petit coeur en faisant qqch dont je ne me pensais pas capable : Partir seule à Bali et ça bordel c’est juste ma plus grande victoire à ce jour. Partir seule, partir là bas et kiffer! Kiffer! et Kiffer! Vivre la joie, être intrépide, laisser mes peurs au placard, me laisser porter, guider, avoir confiance en moi, en la vie… Tu peux lire mon article sur Bali et regarder ma vidéo sur Bali

Je pense que c’est cette confiance en la vie qui m’a permis de surmonter les moments difficiles dont le départ de Moun au paradis des chiens après 3 ans dans ma vie et dans mon coeur. 3 ans où j’ai appris à aimer et à recevoir un amour inconditionnel, à donner et à recevoir de la tendresse, à avoir un petit être près de moi qui prenait tant de place dans mon quotidien (dans toutes les pièces de l’appart, sous tous les meubles, sur mes 64 Go de téléphone…). Ce petit être qui avait perdu sa maman au moment où je perdais le sens de ma vie, ce petit être qui n’avait pas le droit de dormir dans ma chambre mais qui dormait contre mon dos et qui montait sur mon corps aussitôt le réveil sonné. Ce petit être qui souriait et qui a eu une vie intense.

Cette confiance en la vie qui m’a permis de porter plainte pour la violence de trop en février.

Cette confiance en la vie qui me fait avancer même quand c’est difficile.

Et puis il y a eu les belles choses…comme le retrouver un jour de juin par le plus grand des hasards et me retrouver à regarder des drama coréens sur mon canap, comme faire des câlins à des inconnus un nouvel an en plein Paris, comme ce soir où mon coeur a commencé à vibrer, comme les coca cola à Rome, comme mon sourire quand mon lys a fleuri, comme ces aprem de canicule où j’ai profité des brumisateurs, comme tous les soirs de spectacle où j’ai souri avec mon coeur, comme ce soir à Bali où j’ai dansé dans une ruelle, comme cette fête de la musique où j’ai chanté Place de la Rep, comme ce « je t’aime »…

La vie n’est pas linéaire, du moins la mienne en tout cas, la mienne est trépidante, comme des montagnes russes, ça monte, ça descend mais je suis vivante. Je vis les choses de façon intense, ça fait mal, ça rend triste mais ça rend heureuxse aussi et ça fait sourire.

Une nana m’a dit « c’est une chance d’avoir des problèmes ça veut dire qu’on est vivant.e« 

Alors pour 2020, je te souhaite d’être en vie et de vibrer le plus souvent possible

 

Love

PS: Bon et puis la santé, la money, le love tout ça tout ça lol

PS2: Stp ne me dis pas condoléances pour ma peluche d’amour, si tu m’apprécies et que vraiment tu veux me montrer ton soutien, tu me fais une blague, tu envoies une étoile ou je ne sais quoi. 

PS3: Bon du coup pour 2020, je veux plein de projets palpitants parce que je t’avoue que là en ce moment, c’est vélo-boulot-dodo 

PS4: Dis aux gens que tu aimes que tu les aimes…pas demain…maintenant…

PS5: Je te présente Paprika sur la photo, non ce n’est pas la mienne mais bon les animaux m’aiment bien je crois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s