Glob trott

Bali is always a good idea

Alors pour la petite histoire, cet article a été publié INCOMPLET le 05/06/19 sans que j’en connaisse la raison, donc désolée je le remets en complet cette fois. Cette erreur m’a permis de sortir de ma « MINI DEPRESSION EXPRES » comme l’a nommée ma coach et de rédiger la suite de cet article. Il est donc écrit en 2 parties: une pendant le voyage et une à mon retour

Snapseed 5
Bali is always a good idea

Je t’écris cet article alors que mes vacances ne sont pas encore finies mais devant ce ciel plein d’étoiles et avec une lune bientôt pleine, j’ai senti que c’était le moment.

Le moment de te raconter, le moment de me livrer, le moment de t’expliquer.

Je suis actuellement à Bali…

Et pour te raconter Bali, il faut que je te re-raconte cette histoire, mon histoire, parce que je la clôture ici, parce que j’y mets un terme ici, parce que ça se termine ici.

Ce que je vais te raconter, tu le sais sûrement et ce n’est rien de grave. Je vais bien ne t’inquiète pas.

Le 17 octobre 2016, j’ai pris un avion pour partir à Bali. Bali c’était mon rêve depuis Mange, Prie, Aime le film et le livre « l’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle. Je voulais voir les terrasses de rizières et trouver la paix intérieure.

En juillet 2016, nous avons donc pris nos billets pour Bali. Nous, mon ex copain et moi-même. C’était mon rêve, pas le sien. J’aimais voyager, lui n’avait jamais vraiment voyager avant de me rencontrer mais on partait souvent. Ce mois de juillet là, j’ai commencé à être pas bien j’avais pas le moral, je sentais que « qqch de grave » allait m’arriver. J’ai toujours eu de fortes intuitions auparavant. Je lui ai fait part de mes angoisses sorties de nulle part, il n’a pas vraiment cherché à me rassurer.

Puis un jour, j’ai vu un nouveau nom sur son téléphone, une femme que je ne connaissais pas, les excuses habituelles « c’est une collègue » « pourquoi tu regardes mon téléphone? »

Bref…j’a fait mine d’oublier mais j’avais à présent un poids sur le coeur.

En août, je suis allée à une procession religieuse sur une péniche près de Notre Dame pour le 15 août avec une copine. J’y ai vu mon ancien ancien prêtre (je te raconterai un jour mon rapport à la religion) de quand j’étais au lycée qui m’a dit « tu es sûre que tu vas bien? » j’ai eu envie de chialer. Et puis j’ai rencontré une dame. Rencontre de l’espace, qui m’a demandé si « j’avais un mari, si j’étais fiancée, si mon copain était gentil » et j’ai beugué à cette dernière question. En mon fort intérieur, j’ai crié non mais j’ai répondu : « ça peut aller« .

En septembre 2016, je suis partie à Rome avec ma mère et ma petite m’a envoyé une capture d’écran d’un post FB de mon ex copain avec une fille. Les excuses habituelles « c’est une collègue » « c’était une fête, il y avait d’autres gens« .

Ça a pété, je l’ai foutu dehors mais il y avait Bali…les billets payés…j’ai donc décidé de partir avec lui.

Nous avons pris l’avion un 17 octobre 2016, un Paris-Singapour-Bali. J’ai chialé pendant TOUT LE VOL, il m’a dit pouvoir faire demi-tout, je l’ai supplié de ne pas le faire. En regardant le hublot, j’ai demandé un signe à l’Univers, pour que je sache si je devais continuer ma vie avec lui ou pas.

Nous avons pris l’avion le lundi, nous sommes arrivés le mardi, le vendredi après 2 mojitos, je découvrais un 2e téléphone, un 2e numéro de téléphone, une 2e copine, une 2e vie.

Dans ma tête, ça a vrillé. J’ai pris une autre chambre d’hôtel en expliquant tant bien que mal avec l’alcool, les larmes, l’anglais que je m’en fichais de payer une chambre plus chère. Il a débarqué, a voulu me retenir, a menacé de se suicider, que sa vie ne comptait plus si je le quittais, j’ai tenu bon, je n’ai pas crié, j’ai très peu parlé. J’ai reçu un message de ma petite qui me demandait « alors vous faites quoi les amoureux? » j’ai répondu « je rentre à Paris » et là c’était clair dans ma tête, que c’était le signe que j’avais demandé, le signe que j’attendais. J’ai donc appelé mon père pour m’aider à trouver un billet d’avion (parce que dans mon état je n’y arrivais pas). Il a dormi devant ma nouvelle chambre d’hôtel. Le lendemain matin, j’ai pris un taxi pour m’emmener à l’aéroport. Il m’a demandé de « venir à Ubud au moins, c’était ton rêve« . J’ai tenu bon. Je suis arrivée à l’aéroport, pas d’agence pour acheter un billet. J’ai appelé un numéro et je me rappelle avoir donné mon numéro de CB tout haut dans un aéroport international pour payer un billet à plus de 1000€ mais je venais d’être embauchée et donc j’avais les sous. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, j’ai appelé ma BFF qui était au Canada, elle m’a dit « ton avion est à quelle heure? » j’ai répondu et elle m’a dit « ok je reste avec toi au téléphone« . J’ai pleuré, elle a essayé de me faire rire et m’a dit « Attends je fais un post FB avec un truc marrant comme ça on se souviendra qu’on a ri ce jour« . Elle a donc écrit qqch sur le fait que j’étais dans le futur avec mon décalage horaire et elle dans le passé et que les gens dans le présent se trouvaient à Londres. On a ri. Les heures sont passées, elle a raccroché, j’ai téléchargé des séries, je me suis couchée par terre et puis j’ai croisé un monsieur australien ou américain, je ne me rappelle plus de son accent, qui m’a dit cette phrase qui est restée gravée au fond de moi

« Vous savez Bali, on y va 2 fois, la 1e fois on a le coeur en miettes et la 2e fois on renaît »

J’ai chialé et j’ai passé la douane, le monsieur m’a demandé si j’avais qqch à déclarer: j’ai répondu « A broken heart« .

J’ai pris un vol : Bali-Doha-Paris, j’ai chialé pendant tous les vols, pleurer, manger et dormir.

Pendant mes escales, j’ai pris un billet pour aller chez mes parents (à 7h d’avion supplémentaires) et mes ami.e.s ont tous envoyé des messages de soutien.

Je suis arrivée à Paris, j’étais mal, je suis arrivée chez mes parents, mon père m’a prise par l’épaule, il m’a dit « Tkt ça va aller » et j’ai su que c’était grave, parce qu’avec mon père on ne se touche pas.

J’ai vu des copines qui m’ont aidé à aller mieux et puis il a fallu rentrer à Paris, dans cet appart, notre appart.

Il a fallu le mettre dehors définitivement, il a fallu changer le bail, fermer le compte commun, dire adieu à tous ces rêves, tous ces projets, cette partie de ma vie. Il a osé me dire « Mais je t’aime » et j’ai répondu « Visiblement pas assez » et ce jour là…j’ai été fière de moi pour la 1e fois.

Mon père venu « au cas où » parce que bon je ne savais pas comment l’individu allait gérer tout ça, m’a prise dans ses bras et m’a dit « Je suis fier de toi mais maintenant il ne faut pas lâcher« . Il m’a suggéré de prendre un chien, de prendre des cours, d’aller danser, de me faire des nouveaux ami.e.s.

J’ai fait tout ça…j’ai repris la danse à fond, j’ai été dans des dizaines d’ateliers, j’ai pris un chien, je suis partie au bout du monde, j’ai rencontré plein de gens, j’ai eu mille activités, je me suis reconstruite, j’ai décidé d’avancer, de profiter de cette étape pour devenir qqn que j’aimerai, qqn dont je serai fière.

Ça n’a pas été évident, ça a même été difficile, j’ai perdu des choses, des gens, des certitudes, j’ai changé, ça n’a pas plu à tout le monde…

Et puis 2018 a été une année un peu bizarre…où j’ai travaillé sur mes blessures affectives, ça a fait mal mais c’était nécessaire.

Pour 2019, j’avais prévu de partir à Los Angeles sauf que j’avais du mal à le planifier, j’avais plus très envie, j’avais peur d’être déçue.

Alors je me suis demandée où j’avais envie d’aller, ce que j’avais envie de faire…et Bali est arrivé dans ma tête.

Mais j’avais peur, peur de me retrouver à Bali et de pleurer parce que j’étais seule, célibataire sur cette île où je m’étais sentie si seule…

J’ai donc décidé de me laisser un peu de temps et puis…mon ex a redébarqué dans ma life. Je me suis rendue compte qu’il avait créé un compte revenge porn sur Instagram et ce jour là, je me suis rendue compte que j’allais bien.

J’ai donc décidé d’aller à Bali parce que je n’allais plus laisser cette personne toxique me gâcher quoi que ce soit ou avoir une quelconque importance dans mes choix de vie et que bordel je savais pertinemment que cette fois, Bali ce serait totalement différent.

J’en ai quand même parlé à ma coach qui semblait être ok avec ce choix, elle m’a dit « eh bien prends ton billet« , je lui ai rep « non pas aujourd’hui, demain« , elle m’a dit « pourquoi demain? » j’ai répondu « je ne sais pas, je le sens« .

J’ai quand même essayé le soir même et tu me croiras ou pas, LE SITE N’A JAMAIS VOULU FONCTIONNÉ. J’ai donc pris mon billet le lendemain à 6h en promenant mon chien…ce jour là…on était le 14 février 2019 et j’ai passé la meilleure saint valentin de ma vie.

Voilà comment je me suis retrouvée le 8 mai 2019 à prendre un vol Paris-Amsterdam-Bali  seule, accompagnée de moi-même. Mon premier voyage solo du début à la fin.

Beaucoup de gens ont voulu m’accompagner à Bali (iels avaient peut-être peur pour moi je ne sais pas trop) mais ce voyage, il fallait que je le fasse toute seule, je te raconterai pourquoi un peu plus tard.

À chacun de mes vols, j’ai eu 2 places pour moi et les hôtesses m’ont donné des yaourts supplémentaires, j’ai rigolé intérieurement en me disant que si j’avais eu cette chance là, la dernière fois, j’aurais compris que j’étais bien cocue lol.

Et c’était assez marrant parce que dc je suis arrivée le 9/05/19 alors que la dernière fois nous étions arrivés le 18/10/16 (tu divises par 2 la date et tu inverses le 6 par un 9, comme quoi c’était écrit, Mektoub)

 

En arrivant, le monsieur du Airbnb : Wayan est venu me chercher pour m’emmener à Ubud à 2h de l’aéroport…là où je devais aller le jour de mon départ, c’est là où j’ai commencé le nouveau voyage, on boucle la boucle.

Je booke toujours mes voyages séparément, je décide d’abord d’où je veux aller, après je cherche des logements et sur place, je gère les transferts.

IMG_5675
Si jamais tu hésites à partir en vacances seul.e, je t’invite à te mettre sur des groupes de voyageur.se.s sur FB, ça sur motive de ouf

Pour ce trip, j’avais prévu 4 spots :

UBUD-AMED-NUSA LEMBOGAN-CANGUU

Ubud ou la parenthèse enchantée :

-5202949921247663147_IMG_4880
Ne me demande pas qui a pris la photo, les explications sont à la fin de cet article

Je suis tombée amoureuse de Bali en arrivant à Ubud. Cette ville se situe au centre de l’île, en pleine milieu de la végétation. Quand on pense à Bali, on pense en général aux terrasses de rizières, à de la verdure, ben Ubud c’est exactement ça. Je n’avais pas de programme précis d’activités, mais pendant mon escale, j’ai booké une ascension du Mont Batur avec AirBnB.

IMG_5793

 

Lors de mon 1e jour à Ubud, j’ai pris des cours de Yoga au Ubud Yoga House. Un havre de paix avec des professeur.e.s locaux, le prix étant de 150 000 IDR par cours. Le cadre est idyllique et la route pour rejoindre l’endroit est juste incroyable. Ce même jour, j’ai découvert la joie du Ubud Market, floppée de commerçant.e.s dans la rue qui te vendront encens, sarong, dreamcatchers et compagnie à des prix variants du simple au double (sans que tu saches le vrai prix) et j’ai mangé, j’ai mangé, j’ai mangé! des spring rolls, des nasi goreng, des glaces, des fruits frais…(tkt je n’ai pas eu la tourista)

IMG_5829

IMG_5832

 

 

Mon 2e jour à Ubud a été plus mouvementé, réveil à 1h30 pour décoller à 2h30 direction le Mont Batur, 2e plus haut volcan de Bali 1717m, l’ascension se fait de nuit pour assister au lever du soleil en haut. J’avais booké cette activité avec Airbnb pour la modique somme de 42€ comprenant la randonnée, une visite de plantation de café et une cascade. Ma guide s’appelait Tri et elle était géniale.

IMG_5893

 

Nous avons donc gravi cette montagne toutes les 2, on a parlé de nos vies et en levant les yeux, j’ai vu la lune, les étoiles et la voie lactée. J’ai pleuré de joie. Tri a cru que je n’allais pas bien. Alors je lui ai raconté à quel point j’étais remplie de gratitude pour ce moment que j’étais en train de vivre. Je lui ai raconté pour mon 1e Bali, elle m’a demandé si maintenant j’avais un mari, j’ai répondu non, elle a répondu « Not Yet » et de la même façon dont cette femme qui ne me connaissait pas, avait confiance en la vie, je me suis demandée pourquoi moi j’y croyais pas…

IMG_5966

Nous sommes arrivées en haut et j’ai pu admirer les couchers magnifiques du lever de soleil en prenant un petit déjeuner et en buvant mon thé. C’était un de ces instants qui restera gravé dans ma mémoire à jamais, Tri à ma gauche, mon thé fumant et un sourire sur mes lèvres.

IMG_5924
J’ai sauté du sol, pas du banc, oui je saute haut et tu n’as encore rien vu…

 

Nous sommes allées un peu plus haut, on a fait des photos et nous sommes redescendues. Arrivées en bas, Tri m’a dit cette phrase touchante « Tu souris avec ton coeur et c’est rare« 

J’ai chialé parce que je venais de comprendre que j’étais enfin qqn que je trouve magnifique…

IMG_6062
VALIDATION TOTALE

 

Puis nous sommes allées visiter une plantation de café, j’ai appris qu’ici on faisait du café avec des graines de café qui étaient passées par le tube digestif des mangoustes le Luwak Coffee qui coûte d’ailleurs une blinde (je pense que ce n’est pas très éthique pour les animaux mais bon on m’a assuré que si, j’ai tjr de gros doutes), j’ai goûté toutes sortes de cafés qui étaient tous plus divins les uns que les autres (et pourtant j’en bois jamais) et des thés aux arômes parfumés.

-6762787306942491530_IMG_4957

Et nous avons terminé la matinée dans une cascade beaucoup trop fraîche mais d’une rare beauté qui m’a rappelé mon île.

IMG_6096
Un Espagnol m’a dit « Oh MDC SO NICE MY SISTER LOVE THIS PLACE »

 

L’après-midi, j’avais demandé à Wayan, le proprio du Airbnb (il y aura beaucoup de Wayan dans mon article, je t’expliquerai aussi pourquoi), s’il pouvait m’emmener au Tirta Empul.

IMG_6216

J’avais vu des photos magnifiques de ce temple sur internet.

Les règles concernant les temples sont strictes. À Bali, la religion principale est l’hindouisme, aussi pour visiter un temple, il faut être vêtu.e d’un sarong et ne pas avoir ses règles ou accoucher récemment. (la féministe que je suis a eu un peu de mal avec ces principes mais bon).

Wayan m’a déposée devant le temple et je suis rentrée au Paradis…

Tirta Empul est un temple où on peut réaliser des ablutions avec de l’eau bénie. Il y a 12 fontaines principales, 12 fontaines pour nettoyer ton karma, pour nettoyer ton corps, ton coeur, ton âme. 2 autres fontaines s’il y a eu un décès récemment, 1 dernière fontaine pour chasser les mauvais cauchemars, les pensées impures, les démons internes et les angoisses. 2 autres dans un autre bassin et 1 autre dans un dernier bassin où tu peux récolter l’eau.

J’ai donc comme une semi grande plongé dans ce bassin avec des balinais.e.s, vêtue d’une tenue spéciale pour réaliser le rituel, 3 fois boire, 3 fois s’asperger, 3 fois plonger à chacune des fontaines. 12 fontaines pour aller bien, 12 fontaines pour guérir, 12 fontaines pour renaître…

Je ne pourrais pas te décrire à quel point j’étais reconnaissante auprès de la vie de me permettre de vivre cet instant, de pouvoir être là.

IMG_6451

J’ai du rester dans ces bassins pendant 2h, une eau gelée jusqu’aux seins avec des poissons à mes pieds et des serpents qui sortent de la pierre, mais à cet instant, le temps s’était arrêté.

Wayan m’a proposé d’aller manger et m’a emmené dans un restaurant juste à côté où j’ai pu manger seule face aux rizières.

IMG_6230
Sinon, il y avait des oeufs dans à peu près tout…

Le soir, j’ai pleuré dans mon lit en me rendant compte que ça y est, je venais de dépasser la durée de l’ancien voyage et que ça tombait ce jour où j’ai eu droit à ma renaissance…

Cette journée a donné lieu à mon nouveau mantra : Today is a good day and today is everyday. Parce que le bonheur est simple et quoi qu’il arrive dans ta journée il y aura toujours eu un bon évènement. À toi de voir sur quoi tu veux te concentrer à la fin de celle-ci.

301C8D3E-158B-449F-809C-0B1E2BD307D7

Le lendemain, réveil à 4h du mat pour un nouveau trip toujours réservé avec AirBnB, cette fois au programme : Candidasa Beach, Lempuyan Temple, Tirta gagna, Tukad Cepung Waterfall, Jungle Swing à Kumulilir et visite des rice terrace de TEGALALANG! (47€).

IMG_6304

Mon guide Kadek est venu me chercher avec sa soeur Ariska et je dois t’avoue qu’on a beaucoup chanté dans la voiture!

Bon Candidasa Beach, très peu d’intérêt honnêtement…mais bon belles couleurs sur la plage.

Lempuyan Temple, c’est le temple où les gens font les superbes photos avec les Gates of Heaven. La réalité est qu’en tant que touriste, tu n’as droit qu’à la partie du temple pour faire la photo, tu fais 2-3h de queue, tu te places, un photographe te crie 1-2-3 et tu as tes photos sur ton téléphone (il positionne un miroir ce qui fait que tu as un effet double). Bref ça fait une très bonne photo instagram mais le reste…L’histoire dit que quand j’ai sauté, le photographe a dit « wouah best jump ever » et effectivement quand je regarde la photo je me dis que je devais être au Paradis et que Bali me donne des ailes!

IMG_6424
Best Jump Ever

Puis nous sommes arrivés au paradis, le vrai: Tirta Gangga, j’ai adoré cet endroit coloré vivant, plein de poissons, de verdure, de lotus. J’avais l’impression d’être à Disney et d’avoir les yeux d’une enfant.

IMG_6212

Tukad Cepung Waterfall: Bof, allez il y avait de la bonne lumière et des gros cailloux donc de bonnes photos mais clairement j’ai préféré la cascade du jour d’avant où là tu pouvait te baigner. D’ailleurs il y avait beaucoup trop de monde dans celle là.

IMG_6728

Jungle Swing à Kumulilir : Bon j’avoue, c’était mon kiff, je voulais absolument tester une balançoire à Bali et ben là clairement je me suis envoyée en l’air. J’ai crié, j’ai volé et j’ai tout lâché! En buvant mon thé devant cette forêt impressionnante, j’ai gravé cet instant dans ma tête à tout jamais.

IMG_6685

Et puis tegalaland…l’image de Bali, l’image d’Ubud, le rêve qui devient réalité « viens au moins à Ubud, c’était ton rêve« , j’y suis, sans toi, et j’ai réalisé un de mes rêves…

IMG_6741

Le lendemain après un cours de yoga, un dernier tour à l’Ubud Market où j’ai acheté des cristaux, un marque page « Today is a Good Day » et qq souvenirs, j’ai quitté cette ville magnifique pour la 2e partie de mon voyage…

Amed ou le paradis des plongeurs : 

IMG_6319

Aussitôt arrivée à Amed, j’ai compris que cette partie de mon voyage allait se concentrer sur moi et moi-même. J’ai rejoins mon hôtel et un second Wayan , le BBQ Guest House (1 200 000 IDR), hôtel donnant sur la plage.

E7B4FD99-2C23-4524-9610-265F704CCF77

J’avais booké des semaines avant, une formation pour repasser l’Open Water Dive dans une école de plongée au Diver’s Café (4 000 000 IDR) et je devais passer le jour même pour qu’on prépare mon équipement. Je me suis d’abord trompée de centre et Hector m’a emmenée en scooter dans le bon centre (baptême de scooter) où j’ai rencontré Jonas, mon moniteur.

IMG_7395S’en est suivi 3 jours, 5 plongées et un examen pour avoir ma certification (Open water here we go)

IMG_7157

À Amed, j’ai donc beaucoup mangé, beaucoup bu, beaucoup plongé et puis les après-midis (on ne plonge que le matin) j’ai pu m’offrir le luxe de faire la sieste sur un transat devant la plage et une eau à 25 degrés.

Snapseed 2

Le matin, je pouvais voir le lever de soleil sur la plage à droite et le soir, je pouvais voir le soleil s’écraser sur le Mont Agung (plus haut volcan de Bali) qui fumait à gauche (d’ailleurs il est entré en éruption à mon départ de Bali). Des couleurs, des couleurs.

IMG_7106

J’ai beaucoup médité, devant ce soleil, devant cette lune, sur le sable, sur un banc, avec des animaux, j’ai pu dire merci à tout ce qui m’avait permis d’arriver là, d’en être là, d’être qui je suis, d’être moi.

16092768-B681-4862-A53B-9ECFBF7A8AB6

Wayan m’a demandé si je voyageais seule, j’ai répondu oui, il m’a répondu « You are an indépendant woman i like that« . Ouais je suis indépendante et bordel je me suis trouvée tellement courageuse là.

2A51AF83-2DB2-4D11-A09E-494081A4B984

Le dernier jour après une méditation devant le lever de soleil, un petit déjeuner avec des pineapple pancake (une tuerie) et une plongée dans l’épave Liberty, j’ai donc quitté Amed avec un autre Wayan qui m’a emmenée à Sanur où j’ai pris le bateau pour une autre île… (transfert Amed-Sanur-Nusa lembog-Sanur-Canggu pour 900 000 IDR négocié par le Wayant de l’hôtel)

-4804493098808299798_IMG_4988

IMG_7360

IMG_7080

Nusa Lembogan ou l’île du farniente : 

-7460293995883444125_IMG_5052

J’avais réservé mon hôtel avec Booking : Sukanusa Luxury. J’avais beaucoup hésité mais les huttes me faisaient envie. Arrivée sur place, le gérant m’a annoncé qu’il m’avait changé de hutte pour avoir une piscine privée, autant te dire que la chance de cocue continuait!

IMG_7443

J’ai booké immédiatement avec l’hôtel une matinée de snorkelling à 150 000 IDR (moins de 10€) pour le lendemain et je suis partie admirer le coucher de soleil, tout en tombant sur mon école de yoga.

Snapseed 3

 

Les couleurs étaient encore plus impressionnantes, plus vivantes, plus vibrantes et j’ai pleuré encore…

IMG_7911

Le lendemain, je suis partie au snorkelling, beaucoup de poissons et une tortue mais sur les 4 spots, je n’en ai fait que 2 à cause des méduses beaucoup trop nombreuses. J’étais un peu déçue de ne pas avoir vu de raies manta. J’y pensais sur le trajet du retour et quand je ne m’attendais plus à rien, 3 dauphins sont venus me faire coucou. À peine le temps de le dire aux autres passagers du bateau, qu’ils étaient déjà partis. Comme un signe de l’univers pour me dire « Ne sois pas déçue, il y a toujours de belles choses« 

J’ai passé l’après-midi à cramer au soleil sur un pouf et j’ai terminé la journée en admirant un ciel étoilé en buvant un lime juice.

IMG_7471

Ce jour là, c’est aujourd’hui et j’ai ressenti le besoin de commencer cet article parce qu’en rentrant, j’ai dansé sous l’éclat de la lune qui devenait pleine et qui me disait : « allez viens, on clôture ça aujourd’hui, viens on s’aime, viens on danse toute la nuit notre bonheur, viens et n’oublie pas qu’avec moi tu ne seras plus jamais seule et que quoi qu’il arrive j’apparaitrais toutes les nuits« 

Aujourd’hui j’ai compris pourquoi c’est à Bali que je devais venir cette année, c’était ce petit coup dans le rétro, pour voir que ça y est j’étais la personne que j’avais envie d’être, souriante, positive, confiante et courageuse et me rappeler que tout est désormais encore possible…

Avant de venir ici, j’ai lu Mange, prie, aime, le livre, je me suis demandée combien nous étions à vouloir changer de vie sans le faire, combien d’épreuves fallait-il qu’il arrive pour changer, combien d’entre nous sont inconfortables, combien d’entre nous vont mal? Mon 1e Bali, j’étais malheureuse avant d’y arriver et j’ai cru en partir malheureuse. En réalité, une page neuve s’ouvrait, une page où j’ai eu le choix soit de me morfondre et de pleurer pendant des siècles ou de prendre mes ovaires, de m’entourer et d’avancer. Encore une fois, j’insiste ça n’a pas été facile pourtant concrètement ce n’était rien de « grave » mais c’était « grave » pour moi, j’ai été aidée par des professionnel.le.s, ma famille, mes ami.e.s. Mon 2e Bali, je suis heureuse et épanouie et pour rien au monde, je ne voudrais être qqn d’autre pour rien au monde parce que maintenant je sais sourire avec mon coeur…


Je suis actuellement de retour à Paris et je t’écris la suite juste après un RDV avec ma coach…


Après cette soirée forte en émotions, j’ai décidé de continuer les sensations fortes en testant…LE SURF!

IMG_7747

1e fois dans ma vie que je montais sur une planche mais une envie qui figurait sur ma liste des choses à faire avant de mourir. J’ai eu les pétoches sans mentir, parce que les vagues étaient impressionnantes, parce que j’étais dans la même eau où la veille j’avais vu des dauphins, des méduses et potentiellement des raies manta.

IMG_7812

Le surf c’est une belle métaphore de ma vie, ne pas lutter contre les vagues, se laisser porter, savoir que tu es toujours a priori attachée à ta planche et souffrir beaucoup pour un instant de plaisir court mais tellement intense. Je suis tombée une bonne dizaine de fois mais quand il a dit « Last Wave », j’ai tenu, j’ai volé, j’ai surfe et j’ai ri!

IMG_7640

Après cette matinée de folie, j’étais KO et j’ai donc passé mon aprem avec Cecile rencontrée la veille, une lyonnaise exceptionnelle qui habite en Suisse et qui a été moine bouddhiste. On a mangé, on a bronzé, on a parlé. Elle m’a demandé pk Bali, elle m’a demandé mon âge et si j’avais vécu une crise de la trentaine.

IMG_7811
Oui j’ai bu BEAUCOUP DE WATERMELON JUICE

J’ai répondu que non, parce qu’en fait j’avais tellement d’attentes avant concernant mes 30 ans qui du coup ne se sont pas réalisées : me marier, avoir des enfants (en fait c’était pas une vraie envie), ouvrir mon cabinet, que du coup j’ai pu apprendre à me connaître et à établir ma vraie envie qui était d’être heureuse et franchement…je l’étais à cet instant précis.

IMG_7820

Après une heure de yoga devant le coucher de soleil, j’ai diné au clair de lune qui était maintenant pleine, un plateau de fruits de mer en exprimant toute ma gratitude à la vie.

IMG_7462

Le lendemain, je prenais le bateau pour retourner sur Bali et terminer mon séjour.

Canggu (ça se prononce channngou) ou là où tout a pris sens 

Arrivée à Sanur, taxi direction Canggu et ma villa de rêve. Je suis passée devant un hôtel qui me disait qqch et en réalité c’était l’hôtel où j’avais été récupéré mon billet d’avion retour la dernière fois.

IMG_7817

On a pas mal tourné dans Canggu avant de trouver ma villa…Villa Komea, la paradis a un autre nom, celui ci.

Le réceptionniste m’a alors demandé : « Mais vous êtes combien? » j’ai répondu « Juste moi » Il s’est alors exclamé « Mais nous pensions que c’était votre lune de miel« , j’ai souri et j’ai répondu « Oui c’est exactement ça« 

Ma lune de miel avec moi-même…Parce que bordel ça fait du bien.

IMG_7947

Cette villa, j’avais craqué dessus un soir de mars je crois, gros gros craquage en mode « yolo » « je me fais plaiz » 240m carrés pour moi toute seule, piscine, jaccuzzi, baignoire, douche, cuisinier, masseuse…

Le monsieur a posé mes valises et m’a dit « Vu que vous êtes seule et que la villa est pour 2 vous pouvez tout commander en double » J’ai souri

IL a dit « vous avez un massage par jour par personne donc 2 massages par jour » J’ai souri

Il a dit « On a mis des fleurs partout vu qu’on pensait à une lune de miel » J’ai souri

Et il est parti.

Je me suis foutue à poil et j’ai plongé dans la baignoire pleine de fleurs de frangipanier et j’ai souri.

Snapseed 4

La suite du programme est assez inintéressante, j’ai eu des dilemmes entre prendre une douche et prendre un bain, dilemmes entre le barbecue ou le diner aux chandelles, dilemmes entre jus de pastèque ou jus d’ananas, dilemme entre la salade de fruit ou les crêpes à l’ananas.

On s’est occupé de moi et j’ai remercié la vie de m’offrir tout ça parce que pour la première fois je m’accordais le droit de mériter tout ça, le droit de mériter d’être heureuse, d’en profiter et de le crier au monde entier sans avoir peur qu’une tuile m’arrive après.

BB5F5A2C-3E09-4F33-A836-2AC61CA3C5AC

Et puis le jour du départ est arrivé, après un tour à la Poste (oui j’envoie tjr des cartes postales à des personnes bien précises), un tour au centre ville, un menu hot dog à 3 euros et un massage des pieds d’une heure, j’ai pris une douche et on m’a emmenée à l’aéroport.

4778060D-ED83-4488-8AFD-A6C39A224C21

Ce fameux aéroport…Je l’ai regardé et j’ai chialé. J’ai regardé ma valise et je lui ai dit « Bordel meuf, il y a plus de 2 ans, j’étais sure de devoir te balancer tellement tu ne me servirais plus à rien parce que dans ma tête, j’étais incapable de vivre après ça et regarde on y est, regarde on est de retour, regarde tout ce qu’on a fait« 

Et au fond de moi il y a eu cette phrase : « Tu vois, tout est possible« .

J’ai enregistré ma valise et je suis rentrée à Paris.

IMG_5748

Ma soeur est venue me chercher, j’ai mis 2 jours pour comprendre que j’étais rentrée. J’ai fait un apéro positif pour m’entourer de good vibs, j’ai vu des copains et puis ça a été la chute de moral, j’ai dormi, j’ai disparu sous ma couette, j’ai eu envie de rien. À ce moment là, il y a eu mon changement de travail et le début des démarches pour vendre l’appartement que j’occupe actuellement. J’ai vraiment essayé d’aller mieux mais ça n’allait pas. Les « montagnes russes » comme m’a dit qqn. J’ai eu envie de pleurer, de chialer, j’ai fait des crises d’urticaire, j’ai eu les hanches bloquées, j’ai perdu des cheveux, j’ai arrêté de manger. Alors j’ai appelé ma coach, on a parlé de Bali et j’ai compris ce que j’y avais trouvé : « Je peux compter sur moi » et j’ai compris pourquoi cette histoire d’appartement me minait. J’adore mon appartement, je l’ai adoré…parce que justement après le 1e Bali, j’ai déménagé et je me suis retrouvée ici, j’y ai fait mon nid, j’y ai fait mon sanctuaire, ça a été mon appartement de reconstruction, mon appartement où j’ai soufflé, où tout a été, où j’ai de nouveau aimé, où j’ai de nouveau ri, où j’ai de nouveau appris à vivre et qu’il va falloir le quitter.

IMG_5841

J’aime pas les changements parce que j’ai toujours peur de ne pas trouver mieux, de ne pas avoir mieux que ce soit pour une séparation, un déménagement, un changement de travail, j’ai peur d’être déçue…mais en fait Bali m’a montré que…même si je vis qqch de compliqué et de désagréable, qqch de magnifique arrivera après…toujours…si si je te promets…

IMG_7878

Je tiens à remercier Dary mon ex que j’ai aimé profondément et qui en étant lui m’a permis d’être moi et je t’ai pardonné sincèrement.

Je tiens à remercier Marion qui m’a envoyé le sms qui a rendu tout ça vrai et m’a fait prendre la meilleure décision de ma life à l’heure actuelle.

Je tiens à remercier Lalie qui a passé de longues heures au téléphone avec moi et qui a essayé de me faire rire. J’étais dans le futur, je suis dans le presque présent.

Je tiens à remercier Sébastien qui a été là avant, pendant et après et qui a sorti son nez rouge à chaque fois que ça n’allait pas.

Je tiens à remercier Sandrine qui est venue chez moi vider ma valise pour en refaire une autre.

Je tiens à remercier Priscilla qui grâce à mon post Insta a tout de suite compris et m’a dit « Tkt ça va aller, tu veux venir avec moi à Londres? »

Je tiens à remercier Laetitia qui a été honnête avec moi concernant mon ex et Adama qui m’a envoyé un gentil message.

Je tiens à remercier Samantha qui m’a offert le défi des 100 jours

Je tiens à remercier Anne-Emmanuelle qui a été là avant, pendant et après et qui ne méritait pas ce que je lui ai dit.

Je tiens à remercier Charles-Emmanuel qui m’a fait rire en me proposant une action illégale mais m’a fait avoir une brillante idée qui m’a permis d’avoir une monnaie d’échange dans les discussions avec l’ex.

Je tiens à remercier Odile et Charly, mes parents de substitution qui m’ont ramassée à la petite cuillère.

Je tiens à remercier Jayson qui m’écoute me plaindre encore et encore.

Je tiens à remercier ma soeur qui me remet les idées en place quand j’ai du mal (allez promis on fait les cinammon rolls la semaine prochaine, mardi si tu veux ou mercredi)

Je tiens à remercier Houda ma fée qui a pris de soin de moi et de mon estomac et qui en un mail a compris qu’on était 2 coeurs brisés dans cet appart.

Je tiens à remercier Charlotte pour être de retour.

Je tiens à remercier Caroline pour tous les appels skype, mon coaching et tout.

Je tiens à remercier Maïmouna et la Booty Therapy qui m’ont permis de crier, de me soigner, d’avancer et de laisser le temps passer, j’ai pu danser mes émotions, extérioriser mes sentiments et ça n’a pas de pris.

Je tiens à remercier JP Chandler qui m’a permis de me regarder dans un miroir et de voir la merveilleuse femme qui était au fond de mon corps.

Je tiens à remercier Thomas, parce que grâce à toi j’ai su que je pouvais aimer encore, que mon coeur en miettes pouvait faire boum encore et surtout que toutes les relations ne se terminent pas en drama.

Je tiens à remercier tous les autres, c’est à dire toi, toi, toi qui est rentré.e, sorti.e, revenu.e dans ma vie parce que sans toi, je ne serais pas celle que je suis maintenant…Toutes les personnes qui m’ont encouragée à faire ce voyage, toutes les personnes qui ont pris de mes nouvelles là bas, toutes celles qui ont regardé mes stories (lol), toutes celles qui ont été là quand j’ai été triste ou contente. Pensée pour Cathy et Clara mes petites sorcières, Pensées pour Laetitia que j’ai planté sur le projet Los Angeles…

Je tiens à vous remercier vous qui me lisez et qui me donnez la force mine de rien de faire tout ça!

Je tiens à remercier Bali d’avoir changé ma vie…

IMG_8155
Ouais ouais ouais j’ai mangé tout ça

Concernant les détails pratiques :

  • J’ai pris mon billet d’avion via Air France 3 mois avant mon départ pour un prix de 700€
  • A Ubud , mon AirBnb était celui de Wayan , ma randonnée était via AirBnB et le tour aussi , j’ai changé mon argent liquide d’euros en indonesian rupi (1€ = 16000 IDR les bons jours, le plus souvent il n’y a pas de commission) , mon école de yoga était le Ubud Yoga House et je te la recommande grandement. Il y a plein de boutiques de pierres, plantes, pleins de décorations sur les chakras etc fais toi plaisir pour nettoyer ton âme.
  • A Amed, mon hôtel était le BBQ Guest House , leurs crêpes à l’ananas SONT UNE TUERIE! Tu as une vue sur la plage avec le lever de soleil à droite et le coucher de soleil à gauche sur le Mont Agung. Mon école de plongée était Divers Cafe Dive Resort , les moniteurs parlent français et Jonas est juste ultra cool.
  • Je ne me rappelle plus du nom de la compagnie de bateaux…A Nusa Lembogan, mon hôtel était le Sukanusa Luxury Resort , j’ai adoré mais pas le petit déjeuner que j’ai préféré prendre dans un des nombreux resto bobo, végétarien, mon école de yoga était Yoga Village Nusa Lembogan qui est juste au dessus du restaurantGinger & Jamu juste top! Mon école de surf était la Monkey Surfing avec des moniteurs qui parlent français.
  • A Canggu, ma villa était Komea Villa et franchement le service je vous aime! Sinon Canggu…bof bof mais vu que j’y allais pour rester dans la villa lol…
  • J’ai fait plein de stories Instagram que je dois trier mais tu peux aller mater @lilylvm (à la une Bali)
  • Je prévois de faire un mini vlog de mes pieds quand j’aurai de nouveau de la place sur mon ordinateur ou mon téléphone lol
  • J’ai fait mes photos avec mon appareil photo (grande nouveauté) un iPhone XR et les photos de ma tronche avec mon Canon 1300d + Trépied Manfrotto (vu que tout le monde s’intéresse à qui a pris les photos, c’est mooooiiii)
  • Si tu te demandes si j’ai rencontré un bel australien là bas, NON! Mais je me suis rencontrée moi et franchement c’était une belle rencontre.
  • Il y a beaucoup de Wayan parce qu’en fait les prénoms sont donnés par le rang dans ta lignée, ainée, benjamin, cadet etc…donc tout le monde est Wayan, Made, Nyoman ou Ketut à qq variantes près.

C8B63176-0A0B-4BCF-9D3D-D0AA4183362A

Musiques qui me rappelleront à jamais ces vacances

Love U Better

Thinking Bout You

Pine & Ginger

 

Pour répondre aux questions les plus fréquentes :

  • Non je ne me suis pas sentie seule, en réalité je l’étais peu et j’ai vraiment apprécié les moments rares où j’ai pu être avec moi-même
  • Non je ne me suis pas du tout ennuyée. J’ai fait du yoga, de la randonnée, du surf, de la plongée, du snorkelling, de la méditation, de la piscine, de la bronzette, de la lecture, de la dégustation culinaire.
  • Les Balinais.es sont adorables, oui iels disent souvent oui et iels veulent réellement t’aider.
  • Mon fruit préféré a été la mangoustine
  • Mon flip a été quand une grenouille est rentrée dans le airbnb et que j’ai appelé mon père en visio WhatsApp (pk on sait pas)
  • Le gecko fait un bruit horrible qui peut faire peur!
  • Il n’y avait pas particulièrement de moustiques
  • Il a fait beau et chaud (29-30 degrés tous les temps)
  • Nan j’ai pas eu d’amoureux photographe secret je t’assure!
  • C’était mon premier voyage solo du début à la fin et oui je recommencerai je pense
  • Je suis partie 2 semaines c’était juste, la prochaine fois (oui parce qu’il y aura une prochaine fois) j’irai 3 semaines
  • Si je ne devais garder qu’un moment, voir la voie lactée pendant la rando
  • Est-ce que ça vaut le coup? Seriously guy t’as rien lu ou quoi? BALI IS ALWAYS A GOOD IDEA! Allez va changer ta vie (coeur coeur sur toi)
  • « Vous savez Bali, on y va 2 fois, la 1e fois on a le coeur en miettes et la 2e fois on renaît » eh bien la 2e fois c’était là et c’est bien vrai

 

Love 

 

PS: J’ai pris 3 kg, j’ai une marque de bronzage, une tonne de photos et juste un gros merci que j’ai envie de crier à la planète entière.

PS2: Ouais je vais surement devoir déménager, je ne suis pas pressée mais ça va, si tu as un plan d’appart parisien (pas de coloc) merci de me faire signe

PS3: C’est bon j’ai changé de travail, je te raconterai ça prochainement!

PS4: Ouais ya plein de photos ultra narcissiques de moi mais écoute now je m’en fous!

PS5: Je suis ready pour la nouvelle aventure…ah et n’oublie pas, avec toi, tu n’es jamais seul.e en réalité

 

14 réflexions au sujet de « Bali is always a good idea »

  1. Aaaaahhh des nouvelles !! Je commençais à m’inquiéter !! Et je vois que ce sont de bonnes nouvelles !! Puisse cette renaissance t’être bénéfique en tout points !! Les voyages en solo, il n’y a que ça de vrai pour se retrouver !!

    Ps: j’ai failli chialer au début de l’article !!

    Bon retour sur Paris !!

  2. J’ai déserte wordpress pendant des semaines en manque d’inspi puis manque de tps et puis…les vacances sont arrivées!
    Franchement oui les voyages solo, il n’y a que ça de vrai pour se retrouver!!
    Bisouuuus!

  3. Merci pour ce superbe article, je suis vraiment contente pour toi, que tu aies réussi à aller de l’avant comme ça, à te trouver, à dépasser tes épreuves et à profiter du moment présent pour guérir. Même si bon, avec des photos pareils je suis forcément jalouse…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s