Quoi de neuf docteur?

Mme G

IMG_8025.jpg
Kralendijk, Bonaire, Mars 2018

Qui n’est pas la madame G avec sa grossesse et qui m’énerve…

Je connais Mme G depuis 2016, on se voit régulièrement parce qu’à une époque, elle faisait des injections de DEPOPROVERA (progestatifs par voie injectable à faire tous les 3 mois avec une assez bonne efficacité mais des effets secondaires un peu caca donc j’en fais pas des masses).

Je l’aime bien Mme G. Elle a 34 ans, pas d’enfant, elle passe un diplôme dans la petite enfance et pour le moment elle bosse dans une structure super!

Elle loupait ses rdv, je ne savais pas trop pourquoi, elle venait, elle ne venait plus…elle passait en coups de vent.

Une fois j’ai réussi à lui faire un frottis, ça s’est bien passé…j’ai noté dans le dossier « Bassin en arrière« 

Et puis Mme G, ben elle est maigre. Elle a un IMC à 16, une grande grande dame mince, mince, mince.

La dernière fois que je l’ai vue, elle m’avait sorti : « On parle de vous au Parc, moi j’ai dit à toutes mes copines de venir vous voir« . C’était il y a presque 9 mois et depuis, ben je vois débarquer des copines de Mme G.

Et puis aujourd’hui elle est revenue. Pour de nouveau de la DEPO. J’ai souri en disant : « Ça y est vous avez un chéri?« 

Elle a ri en me demandant comment je sais. Et elle m’a parlé de son mec avec qui elle avait rompu pendant 6 mois parce qu’il l’avait trompée, trompée, trompée. De ses potes à lui qui lui présentent des meufs et qui après se posent dans son salon en attendant qu’elle leur fasse à manger…Du pardon qu’elle a donné à son mec « Mais bon s’il recommence c’est fini« 

On a aussi parlé de la pression sociale à faire des enfants, parce que des injonctions elle en subit aussi, mais comme elle dit « Pas de diplôme, pas de bébé« . On a parlé de ces bébés sacrifiés parce que les gens en font comme ça des fois, sans vraiment réfléchir et qu’après c’est la galère et du fait que sous prétexte que nous n’en avons pas ben nous n’avons pas trop le droit à la parole.

Et puis elle est revenue sur : « Non mais comment vous savez que je suis de nouveau avec mon copain?« 

J’ai répondu : « Je suis le médecin de la vie sentimentale et de la vie sexuelle des gens » avec un grand smile.

Et c’est vrai…pendant longtemps j’ai été en couple et du coup ben bon je ne me suis jamais posée la question mais il n’empêche que si tu prends un moyen de contraception (bon à part pour l’acné et les dysménorrhées) il y a quand même moyen que ce soit parce que tu as une vie sentimentale ou une vie sexuelle (oui c’est dissociable, l’un n’impliquant pas forcément l’autre)

Et les dames, que je ne vois plus pour la contraception, ben soit elles veulent un bébé, soit elles ne baisent plus tout simplement. Quand elles reviennent me voir avec un grand sourire, ben c’est que leur coeur a fait boum, que leur vagin fleurit et que les oiseaux chantent à nouveau, oui parce que ça arrive TOUJOURS À NOUVEAU! (bon je te passe les histoires glauques hein, là je parle des bonnes choses)

On me demande souvent comment je fais, si la foufounologie ne m’ennuie pas, si j’en ai pas marre de voir des vagins toute la journée. La réponse c’est que 1/non je ne m’ennuie pas, j’en ai pas marre 2/comment je fais? ben je ne  sais pas mais vu que j’adore mon taf je ne me pose pas trop la question 3/en fait ya des jours où je ne vois aucun vagin comme aujourd’hui par exemple.

Avec Mme G on a rigolé, on a blagué, on a parlé de mes cheveux qu’elle aime, de mes cheveux qui me saoulent, de son poids qui m’inquiète, de son poids qu’elle n’aime pas, du chocolat qu’on m’a offert, du chocolat qu’elle va manger à midi.

On a parlé de mon moyen de contraception parce qu’elle a voulu savoir. J’ai répondu que je n’en avais pas. Elle m’a dit : « Vous allez nous laisser pendant 9 mois? » J’ai répondu non. Elle m’a sorti : « Haaaaannn vous là, vous n’avez personne? C’est une blague? Vous êtes gouine? » Et on a rigolé.

Et puis juste avant de partir, Mme G m’a dit : « Il y a des médecins quand même qui nous aident à parler de certaines choses, parce que vous savez mettre à l’aise« 

J’ai rien dit…parce que je sentais la porte s’ouvrir…ENFIN!

Et c’est sorti : Le viol quand elle avait 18 ans, la drogue, l’alcool, la descente aux enfers, les douleurs pendant les rapports sexuels, le rapport à la nourriture, l’image d’elle-même, son estime de soi fracassé…

J’ai écouté comme d’hab, je n’ai pas dit grand chose mais Mme G a juste fini en disant :

« Mais vous saviez déjà en fait »

Et j’ai fait un oui de la tête.

Parce que Mme G ben elle loupait ses rdv, je ne savais pas trop pourquoi, elle venait, elle ne venait plus…elle passait en coups de vent et puis parce que j’avais marqué : « Bassin en arrière » la seule fois où j’ai pu l’examiner.

Mme G reviendra et je serais contente de la voir dans ma salle d’attente

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s