Quoi de neuf docteur?

Mme R

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_dbaf
Le Prêcheur, Martinique, Janvier 2018

Je t’ai raconté dans « Tu restes avec nous hein? » que bon on avait quelques soucis avec les suivis de grossesse.

En ce moment, comme je dis, j’ai 2 suivis de grossesses psychologiquement pathologiques Mme K et Mme R.

Mme R, elle m’a longtemps bernée et puis c’est sorti comme quasiment tout le temps en fait. Comme je t’ai déjà raconté, je ne creuse pas, je pose des questions et quand elles se sentent prêtes à me parler, elles le font. Je ne suis pas intrusive, je ne juge pas, juste j’écoute et je propose de l’aide (qu’elles sont en droit de refuser).

Mme R a 28 ans, elle vient de la même belle île que moi. Elle a un mec depuis 3 ans, un mec qui vient d’un pays d’Afrique. Et puis elle est venue me voir parce qu’elle était enceinte à la fin de l’été/début automne je crois.

Avec Mme R, on n’a jamais rigolé, elle n’a pas beaucoup souri…

J’ai vu son mec au 2e rdv, parce que la 1ere fois elle m’a demandé si elle pouvait avoir des rapports sexuels pendant la grossesse. Du coup, je lui avais dit de me le ramener le mec. J’aime pas trop recevoir les mecs et de toute façon j’en reçois pas beaucoup. Après j’avoue que si un jour je suis enceinte (lol) ben je crois que j’aimerais bien quand même que mon mec soit là, pour écouter le coeur et tout (en fait j’ai l’appareil chez moi donc bon non en fait, bref!). Donc je te disais, j’aime pas trop recevoir les mecs mais là c’était cool, il a posé ses questions et tout. Il avait l’air choupi. Il y avait un pb de papier…parce que son passeport était périmé et qu’il devait le refaire mais il y avait un pb avec son extrait d’acte de naissance donc en fait il était en situation irrégulière là (d’ailleurs…extrait ou acte tout court? faudrait que je me renseigne). Ils habitent ensemble, lui ne travaille plus du coup et elle bosse dans une enseigne de vêtements qui a fait la merde récemment avec un t-shirt animalier. Leur appartement c’est un studio de 21m carré, elle voulait déménager. Je lui ai dit qu’avec la trêve hivernale là honnêtement je ne pensais pas qu’elle pourrait parce qu’elle, au moins, a un appartement alors que d’autres dorment dehors.

Elle est venue tous les mois, mes vacances n’ont pas trop éloigné ses RDV. Elle n’allait jamais très bien, soit elle vomissait trop, soit elle faisait des malaises, soit elle avait mal au dos au taf… Elle pensait que j’allais l’engueuler parce qu’elle n’avait pas été au RDV de l’hôpital parce que finalement elle voulait accoucher à la Clinique. J’ai ri en lui disant que j’engueulais personne. Elle a souri.

Et puis mi janvier, elle est venue, elle n’allait pas super bien. Son mec ne se bougeait pas, il n’avait toujours pas repeint l’appart. On a parlé de charge mentale, de place du père etc…elle m’a dit que sa mère devait venir pour l’accouchement et que sa mère n’aimait pas son mec. Pour avoir déjà connu des couples Antillais-Africains, je sais que des fois…c’est compliqué à cause DES AUTRES. Bref! Elle avait son RDV à la Clinique début février. On a refixé un RDV fin février histoire de faire la transition.

Pendant mes vacances, j’ai parlé de Mme R à ma mère qui m’a sorti « Quand on vous dit qu’on n’aime pas vos copains, vous ne nous écoutez pas« . J’ai répondu « Ben les parents peuvent avoir tord des fois »

En fait c’est moi qui avait tord cette fois

Je l’ai vue 2 jours avant mon dernier départ en vacances. On a parlé de la clinique tout ça. Et puis, elle me dit qu’elle est fatiguée, fatiguée, qu’elle ne trouve pas de position dans son lit à cause du ventre. Je lui ai demandé ce qu’elle faisait du coup quand elle ne dormait pas, elle m’a parlé de solitaire sur son tel, de séries à la TV, on a revu un peu tout ça et puis j’ai posé la fameuse question qui ouvre toujours tellement de portes « Et ya rien qui vous tracasse en ce moment? » et là…

« Ben avec mon copain ça ne va pas du tout« .

J’ai eu droit aux insultes qu’il donnait, que ce « n’était qu’une chienne, qu’une pute, qu’une salope« , aux menaces qu’il faisait « si tu n’étais pas enceinte, ta tête ce serait mon ballon de basket » « s’il arrive quoi que ce soit à mon enfant, je te tue« , aux coups qu’il lui donne, aux gifles, aux disputes pour tout et surtout pour rien…

Elle a été aux urgences mais elle n’a jamais mentionné la violence conjugale…

Et puis elle m’a dit « je ne peux pas dire que je sois une femme battue… » et là j’ai pris une inspiration et j’ai répondu

« Pour être une femme battue, il faut être une femme et que quelqu’un donne des coups, là dans la mesure où en plus les coups ont été répétés, oui Mme R vous êtes une femme battue« 

Et elle a pleuré…longtemps…et je l’ai laissée pleurer…

Là elle m’a raconté son histoire, son ex-ex qui l’avait laissée pour quasi morte, ses parents qui avaient voulu le tuer…de son ex qu’elle avait quitté « parce qu’il était trop mou« , « parce qu’il était trop gentil« , on a parlé des comportements toxiques, des gens qu’on attire malheureusement.

Elle m’a raconté qu’en fait quand elle a appris sa grossesse, ils étaient séparés, elle avait réfléchi à l’avortement. Mais elle a renoncé parce qu’elle en avait déjà vécu une de façon pas top. Elle a réfléchi à lui dire et finalement ils s’étaient remis ensemble. Elle avait cru au changement mais le changement ben c’était pas maintenant.

Et puis Mme R elle connait le cycle de la violence, les coups, les excuses, la lune de miel et puis les coups encore…

Elle n’a pas voulu porter plainte parce qu’elle ne veut pas que ça se passe mal, elle veut juste « qu’il s’en aille » mais pas de plainte, procès etc…elle veut que son fils puisse voir son père…on a parlé des pères violents…

Et puis elle m’a dit qu’il ne voulait pas partir et qu’il lui avait dit « que les mères célibataires, de toute façon on ne les prenait que pour les baiser!« , que « son avenir sentimental était foutu et qu’il ne lui restait que lui » . J’ai répondu à Mme R en m’entendant moi-même dire, que même les veuves de 90 ans retrouvaient l’amour…et qu’il existe des plateformes de rencontres pour parents célibataires donc bon, ça se saurait si on ne pouvait pas trouvé l’amour à 28 ans parce qu’on a un goss…Elle a souri.

Et puis en fait le studio c’était le sien à elle mais elle avait vraiment peur en fait si elle mettait ses affaires dehors.

Elle ne voulait pas non plus que son mec reconnaisse le bébé, j’ai expliqué que ce serait compliqué, elle voulait lui donner son nom de famille à elle. J’ai pas pu répondre à toutes ses questions sur la reconnaissance etc…

J’ai donné des conseils, des adresses etc…elle a tout pris et n’a pas dit ce qu’elle ferait. Par contre, elle n’appellerait pas ses parents qui vivent à 8000km parce qu’elle ne veut pas qu’ils soient tristes encore.

J’ai dit à Mme R que je ne la jugerais jamais mais qu’honnêtement j’aurais pref qu’il la cogne là bien fort comme ça elle s’en irait (ceci n’est absolument pas politiquement correct et n’est pas du tout à dire à qui que ce soit mais bon) parce que moi la lune de miel qui s’annonçait après l’accouchement me faisait flipper…En mode ben tout va mieux donc tout le monde reconnaît le bébé, il porte le nom du papa, ils prennent un appartement plus grand avec les 2 noms de famille sur le bail et puis là les coups recommencent et là elle est coincée…Elle m’a répondu « Moi aussi la lune de miel me fait peur » et puis elle m’a dit « je ne sais que vous ne me jugerez pas c’est pour ça que si je ne pars pas, je viendrais quand même vous voir parce que même si vous ne dites rien, je saurais ce que vous pensez et peut-être que j’aurai un autre déclic »

Et puis j’ai proposé qu’on se revoit après mes vacances. Elle m’a répondu : « Mais vous partez tout le temps en vacances! Vous avez de la chance, moi si ça ne tenait qu’à moi, j’irai accoucher chez mes parents« 

Et là, j’ai eu l’illumination et j’ai demandé « Mais qu’est ce qui vous en empêche là?« . On a appelé les compagnies aériennes, il lui restait 4 semaines avant de ne plus avoir le droit de prendre l’avion…

J’ai pris mon avion il y a 3 jours avec le dossier médical de Mme R dans mon sac à dos. Je l’ai envoyé rapidement à une copine qui bossait à la Maternité. Mme R, elle, ben elle est arrivée hier, elle a changé les serrures de son appartement et a son RDV dans une semaine.

Vous me direz et le mec de Mme R?

Ben il n’a pas de passeport…

et là c’est moi qui sourit

PS: Pour le complément d’info, quand Mme R est sortie de mon cabinet, j’ai téléphoné le commissariat pour savoir si je pouvais porter plainte pour elle, vu sa « vulnérabilité » avec la grossesse, on m’a répondu NON. Le lendemain j’ai appelé le Conseil de l’Ordre des Médecins (qui a une permanence juridique et ça c’est bien), pour demander ce que je pouvais faire. Le mec m’a rep que je ne peux pas porter plainte pour elle et « qu’elle est assez grande pour aller porter plainte elle-même » (j’ai pas trouvé ça bien), de lui dire de porter plainte, de donner des noms d’associations et que si vraiment je la sens en danger, de lui proposer une hospitalisation. Perso, je préfère ce qu’on a fait!

3 réflexions au sujet de « Mme R »

  1. Je suis ton blog depuis un petit moment sans commenter tes articles mais la conclusion de celui ci me pousse à t’envoyer ce MERCI ! Vraiment merci pour toutes ces femmes qui trouvent une écoute avec toi ! Et puis avoir trouvé cette solution pour Mme R. franchement c’est juste génial ! 🙂

  2. Merci beaucoup de me lire et pour ton merci. Comme je dis, j’aime pas trop qu’on me le dise parce que pour moi c’est normal. J’ai choisi ce beau métier que je ne vis pas comme un travail mais comme une occasion supplémentaire de faire du bien, dc forcément c’est plus facile d’être agréable. Je suis malheureusement consciente que la bienveillance n’est pas toujours au centre de tous les consultations médicales (faute des professionnelles ou/et du système) et que justement j’ai pu avoir le luxe de choisir ce mode d’exercice qui me permet pour l’instant et j’espère pour longtemps encore d’être disponible pour toutes ces femmes et de leur apporter toute l’aide possible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s