Quoi de neuf docteur?

« Merci de recevoir Melle C qui a besoin d’un certificat médical justifiant son absence scolaire du 11 au 14 septembre »

J’avoue que je n’ai pas trop l’esprit à écrire, parce que j’ai pas trop anticipé mes articles avec mes semaines de ouf et puis je m’en prends PLEIN les yeux en ce moment! #jmelaracontedeouf. Techniquement, pareil quand tu liras cet article, je serai loin, loin, loin, avec de grosses bèbêtes et toujours sans connexion (mais cette fois de mon plein gré pour juste kiffer ce que je vis)

IMG_2239.JPG
Maasaï Mara, Kenya, Septembre 2017

Quoi qu’il en soit, je voulais parler de quelque chose parce que c’est une demande assez fréquente ces derniers temps.

Depuis quelques années, un nouveau mot est apparu, je dis mot parce que la maladie en elle-même existait depuis bien plus longtemps.

Je parle du cancer qui ne tue pas, de cette pieuvre qui se répand dans ton corps pour te flinguer ta vie sans te mettre dans un cercueil (enfin…c’est relatif) :

L’ENDOMETRIOSE!

Je t’arrête tout de suite, je ne suis pas la plus experte pour en parler parce que j’ai moi-même fait des erreurs, parce que j’ai moi-même pas consulté, parce que j’ai moi-même dit des fois que « arffff on verra dans 6 mois« . J’ai demandé à des gens plus doué-es que moi d’en parler mais certain-es n’ont pas voulu, certain-es n’ont pas eu le temps, certain-es ne sont pas prêt-es et c’est leur droit. Quand je parle de gens plus doué-es que moi, je parle de gens qui en souffrent, de gens qui la vivent cette endométriose, des gens qui bossent réellement dedans.

Alors qu’est ce que c’est? 

Je t’ai déjà parlé de l’endomètre! cf « Et si j’ai pas mes règles, ça risque pas d’entraîner des maladies? » mais je te fais un rappel!

Dans l’utérus, il y a plusieurs composantes : un myomètre (muscle) qui se contracte et un endomètre (muqueuse) qui est faite pour accueillir les oeufs fécondés. En gros l’endomètriose c’est : AVOIR DE L’ENDOMETRE LÀ OÙ IL NE DEVRAIT PAS Y EN AVOIR (tes ovaires, ton colon, ton appendice, tes poumons…)

chap2_im10.png
M.UTERUS version ultra simplifiée, l’endomètre c’est le trait rouge

 

Le problème c’est que je t’ai expliqué que l’endomètre, ça pousse et ça tombe. C’est fait pour fonctionner comme ça…du coup ben peu importe où il est, il va faire pareil…

Du coup les symptômes  (en autres, je cite pas tout) c’est :

  • Des douleurs de règles : DYSMENORRHÉES (je le répète, avoir des règles qui te clouent au lit c’est pas normal!)
  • Des douleurs pendant les rapports sexuels : DYSPAREUNIE
  • Des douleurs qui durent et qui durent sans explication, des bidous qui souffrent
  • Des difficultés à uriner : DYSURIE
  • Des troubles du transit

Et puis en prime : une HYPOFERTILITÉ (endométriose = 1e cause d’hypofertilité, 1e cause de recours à la PMA = Procréation Médicalement Assistée ou AMP bref le truc qui te fait faire des bébés de façon un peu artificielle)

Pendant longtemps, on a ignoré cette maladie, parce que bof ça devait arranger tout le monde et puis parce que les femmes « sont résistantes à la douleur« , parce que « les règles ça fait mal« , parce que « même si t’as mal pendant les rapports, ben serre les dents et fais plaiz à ton mec« .

Et puis on s’est rendu compte que ben mince, ça correspondait quand même à 10-15% des femmes en âge de procréer (oui parce que quand tu es ménopausée, endomètre il n’y a plus vraiment donc plus de douleur etc…), que c’était quand même la 1e cause d’absentéisme scolaire des filles et 1e cause d’arrêt de travail des femmes. Et puis il y a eu toutes les stars qui en ont enfin parlé, de leurs difficultés à avoir des gamins, des opérations, des vies gâchées et du coup on en a parlé et c’était cool!

Malgré tout, on est pas doué, on sait pas bien faire. 10-15% je pense que c’est une sous estimation, parce que le diagnostic n’est pas facile, à l’examen clinique hormis l’interrogatoire ya quasiment rien, à l’imagerie : l’échographie normale ne veut rien dire et les IRM ne sont pas encore suffisamment accessibles (sans parler de certains radiologues pas compétents ou qui ne savent pas ou qui ne cherchent pas mais chuuuuut on critique pas trop les confrères).

Quant aux traitements, on progresse, mais c’est pas parfait. Les traitements hormonaux ne sont pas anodins, les chirurgies n’enlèvent pas tout et puis surtout avant d’en arriver là, tu en auras chier pendant X années (On dit 10 mais je pense plus honnêtement encore)

Mais d’où ça vient encore cette cochonnerie?

Ben bonne question…ya plusieurs théories bien fumeuses donc je ne vais pas en parler mais les perturbateurs endocriniens, les dioxines, PCB, Polluants organiques persistants, les pesticides sont GRANDEMENT MONTRÉS DU DOIGT.

Ce qui a formellement été prouvé par contre c’est le côté génétique : avoir une mère atteinte, fais que tu as 10 fois plus de chances (« chance… »), d’avoir une endométriose que les autres femmes, si c’est ta soeur c’est 6 fois.

L’endométriose franchement je connaissais de LOIN! Parce que dans mes bouquins de la fac, on en parlait vaguement, c’était « pas encore en VOGUE« , parce que pendant mon internat, mon stage de gynécologie c’était déjà en planification. Et puis j’ai reçu une claque en pleine figure quand j’ai vu ma pote sur un lit d’hôpital, seule, avec un tuyau dans le nez, un tuyau pour pisser et une poche pour le reste, à la suite de son opération. Elle allait avoir 29 ans, je la connaissais depuis ses 16 ans et ouais elle manquait les cours au lycée, ouais elle venait pas des fois à la plage avec nous parce qu’elle avait mal, mais on se disait que « c’était normal« .

Alors j’ai commencé à me renseigner un peu, à lire des articles, il y a plein de travaux en cours. Mais au final, j’étais marquée uniquement par toutes ces vies entachées, par tous ces moments gâchés par les douleurs, par ce truc qui te parcourt et qui te pourrit, par toutes ces femmes perdues dans des parcours de PMA, par toutes ces femmes qui ont pris des dizaines de kilos à cause des hormones, par toutes ces cicatrices physiques, psychologiques et de vie.

Depuis c’est vraiment pas parfait parce que sur toutes les dames que je vois, j’en ai réellement diagnostiqué que 2 (et j’en vois pas mal des dames quand même). Mais j’y pense et j’ai des antennes qui commencent à se déployer doucement.

Alors même si pour toi c’est « NORMAL » que tu ne puisses pas bouger de ton lit pendant 3 jours, que tu aies des douleurs cheloues depuis des années, que tu as peur d’avoir mal pendant tes rapports sexuels, CONSULTE parce que jte le dis : C’EST PAS NORMAL!!!

PS: Je dresse un tableau assez sombre, il existe quand même des traitements, c’est comme je dis pas parfait mais ça améliore quand même ta qualité de vie dans pas mal de cas. Ah pareil y’a plusieurs stades, t’es pas obligée de tout avoir, donc même si t’as qu’un tout petit doute: CONSULTE!
PS2 : Merci à Ma Sam d’avoir changé ma vie

 

Une réflexion au sujet de « « Merci de recevoir Melle C qui a besoin d’un certificat médical justifiant son absence scolaire du 11 au 14 septembre » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s