Quoi de neuf docteur?

Lettre à Louise

IMG_7900
Chambon-La-Forêt, Avril 2017

« Louise, ça aurait pu être elle, toi ou moi…

Mais Louise c’était ma copine, une bonne copine, une très bonne copine.

Et puis Louise avait un copain…un mec plus vieux qui lui faisait croire qu’elle était grande et spéciale, qui lui mettait des étoiles plein les yeux et des papillons plein le ventre.

Louise n’a pas vraiment écouté ses copains ni sa famille quand tout le monde lui a dit que c’était pas safe qu’il la frappe quand elle mettait des jupes.

Et puis Louise a eu 16 ans, elle s’est émancipée et elle est partie vivre avec son « Grand Connard »

J’ai pas eu de nouvelles de Louise pendant longtemps et puis j’ai appris que Louise s’était mariée à 20 ans.

J’ai aussi appris que Louise avait lâché l’école, les études tout ça.

Et puis un jour, Louise a fini aux urgences pour « traumatisme crânien » mais en fait c’était plutôt pour « défonçage de crâne à coups de pieds ».

Louise est morte à 22 ans, j’avais 22 ans.

Des Louises j’en ai rencontré d’autres…Des femmes abîmées par la vie, abîmées par les coups, abîmées par les hommes.

La violence conjugale, je la côtoies tous les jours, ça commence doucement, tu la vois pas c’est des remarques, des critiques, des insultes et puis ça dégénère, ça cogne, ça s’excuse et ça recommence…

Partir c’est pas facile et pour certaines c’est impossible parce qu’elles n’ont rien, parce qu’il y a les enfants, parce qu’il y a ce qu’on appelle l’emprise…tu sais cet élastique qui fait que tu reviens toujours vers ce qui te fait du mal…

Et puis y’a cette bonne vieille culpabilité : « ouais mais je l’ai bien cherché » « ouais mais il était fatigué » « ouais mais il est gentil avec les enfants »

Ahh les enfants…ça me fait penser à une affiche que j’ai vue « un homme qui frappe sa femme, ne sera jamais un bon père »

J’ai pris du temps à comprendre le vrai sens de cette phrase…alors je vais raconter une histoire personnelle. 

Pendant longtemps, j’ai connu un mec qui avait l’air tout à fait correct, normal, gentil et puis tu sais avec le temps ben le vernis s’écaille doucement…et puis j’ai découvert que ce mec était capable de crier finalement, de dire « t’es qu’une pauvre conne » et puis était capable de gifler une nana. Alors j’ai creusé un peu et j’ai appris que ce mec avait comme père un mec qui avait l’air tout à fait correct, normal, gentil qui s’était toujours bien occupé de ses enfants, les devoirs étaient faits, il les emmenait au parc, leur achetait de la barbe à papa, leur faisait des câlins, était un bon papa quoi…sauf que pendant 40 ans il a frappé sa femme quand il avait trop bu, quand il était fatigué, quand il en avait envie en fait…Le mec que je connaissais, il savait que frapper une femme c’était mal, il avait même essayer de défoncer son père un jour mais en fait, tout ce climat de violence a créé en lui une incapacité à gérer sa propre colère et ses frustrations. Du coup le jour où il a vraiment eu un gros problème, il a pété les plombs. Et puis les jours où il est très contrarié ben il frappe…son téléphone, les murs…et puis sa copine. Même s’il sait que c’est mal et même s’il fait de la boxe pour canaliser tout ça. Ce mec j’ai qu’une envie c’est de lui dire d’aller voir quelqu’un et de se mettre à la méditation mais bon j’ai préféré couper tout contact parce que la nana qu’il a giflé ben c’était moi…

Alors Louise, je suis désolée qu’on n’ait pas su quoi dire, quoi faire, mais sache que je te dis merci d’avoir fait de moi une meilleure personne et surtout d’avoir fait que j’ai pris mes clics et mes clacs, ma main sur ma joue rosie parce que j’avais l’image de ton crâne enfoncé à coups de pieds »      

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Lettre à Louise »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s