Mes petits kiffs

Et sinon c’est quoi ton métier? Danseuse?

BAIKOKO LILY1.2
Paris, Avril 2017

Ça c’est habituellement la question qu’on me pose quand quelqu’un ne me connait pas encore bien bien bien.

Et je dois avouer que tu peux avoir des doutes quand tu vois mon emploi du temps.

Il y a quelques semaines, j’ai fait une interview pour une copine sur la danse et j’ai adoré parce que ça m’a permis de lâcher des trucs méga intéressants.

Je danse depuis…toujours. dans le ventre de ma mère, en culotte, dans les anniversaires, en soirées…J’ai pris pas mal de cours de danse. J’avoue que c’est le seul sport (OUI C’EST UN SPORT ET SI TU EN DOUTES BEN VIENS VOIR MES ABDOS ou comme m’a dit une copine récemment « Viens sentir mes fesses ») que j’aime pratiquer…J’ai toujours été la meuf qui danse, si tu veux ambiancer une soirée : Tu m’appelles! Je danse tout le temps, c’est bien le seul endroit où le regard des autres ne m’a jamais intéressée à tel point qu’en fait je danse toujours sans lunette! (D’ailleurs inutile d’essayer de me draguer en soirée je ne vois rien et la seule chose qui m’intéresse c’est éventuellement que tu sois un bon danseur point!)

J’ai commencé par du modern jazz, puis du contemporain, du classique (oui oui oui, petit rat en pointes et body si si!), du hip hop, du reggaeton…et puis l’arrêt total, parce que je ne trouvais pas de prof qui me correspondait, parce que j’ai déménagé, parce que j’avais pas le temps.

Résultats :

  • + 6 kg
  • une estime de moi à ras les pâquerettes
  • 0 confiance en moi
  • un bassin figé
  • mon moral dans le négatif…

Et puis j’ai déménagé à Paris, j’ai cherché des cours mais ma vie n’était pas encore stable, du coup ben j’ai attendu l’été.

En juillet j’ai rencontré JP Chandler et le Beyoncé Style (Women & Heels, donc même si t’aimes pas Bee Bee tu peux venir, mais bon si t’aimes pas Bee Bee t’as peut-être d’autres soucis dans ta vie lol), un prof extraordinaire, la 1ere fois que je l’ai vu, j’ai pleuré en rentrant chez moi, parce que je dansais comme une merde, que je transpirais du cul et du pubis et qu’un mec en talons était plus féminin que moi…J’ai persévéré et j’ai kiffé. JP c’est la 1ère personne qui m’a appris à choisir des talons, à marcher en talons, à danser en talons, à avoir des talons dans mon sac. Toutes les semaines, ben je me sens belle, femme, je me cambre, je séduis le miroir, bref chui au top! Alors merci! Et puis depuis peu, je suis aussi son cours de dancehall. Le dancehall je pense que j’en ai toujours dansé, j’ai pas vraiment pris des cours parce que chez moi (enfin là où je sens que c’est chez moi), tu prends pas des cours de dancehall, c’est innée ou t’apprends en soirée, devant des clips, en regardant tes cousins…pendant quelques années, c’était toute ma vie et mon projet c’était de devenir Dancehall Queen! Du coup, ben j’ai testé et je dois avouer que ça envoie du lourd! Du coup, j’ai continué, j’ai kiffé et maintenant le jeudi c’est sacré! C’est le jour où je suis drunk in dance!

Et puis fin juillet, j’ai rencontré Maïmouna et la Booty Therapy lors d’un stage. J’étais toute seule et j’en ai chié pendant 1h. 1h où mon bassin était figé, où j’ai eu mal, où j’ai sué comme pas possible (en plus yavait canicule…), je suis sortie du centre de danse du Marais, je n’ai eu qu’une seule envie : RECOMMENCER. Et depuis septembre c’est du non stop…La Booty therapy ou le twerk thérapeutique lol c’est un état d’esprit, une philosophie, shakez tous vos soucis avec ton bassin et tes fesses à travers des chorégraphies différentes et des styles de danses ancestraux. Ouais le cul c’est pas « que » pour séduire les mecs, le cul c’est pour que TU AILLES BIEN! Donc toutes les semaines, ben je shake, ouais ça pourrait en faire baver certains, mais je le fais pour moi, pour me sentir bien, pour me sentir forte, pour libérer toutes mes émotions. La booty a été là quand j’allais mal (tu sais quand mon orthoptiste est devenu l’homme de ma vie), quand j’ai commencé à aller bien, quand je ne savais pas quoi faire le soir, quand j’ai passé des exams, quand j’ai déménagé, quand j’ai commencé à aimer la vie de nouveau. J’y ai découvert une énergie extraordinaire, des copines magnifiques et une ambiance de folie. Je te dis ça là, j’en ai presque les larmes aux yeux parce que ouais la booty ben m’a sauvée. J’avais 2 possibilités en rentrant de mon petit voyage au bout du monde : plonger dans mon lit pour le restant de mes jours ou bouger mon cul (dans tous les sens du terme). Mon 100e jour de mon défi des 100 jours, j’étais là bas, je l’ai partagé avec mon corps, mes copines et la danse et c’était magique. Quand je suis fatiguée, j’y vais parce que je serai toujours mieux après, quand je suis comme une pile électrique, j’y vais parce que je sais que je pourrai canaliser tout ça, quand j’ai pas le moral j’y vais parce que je sais que je pourrai évacuer mes problèmes et faire des câlins (en fait j’ai tjr le moral mais c’est une excuse pour faire des câlins). Ça m’a permis de me dépasser notamment avec le défi grand écart, moi qui pensait ne jamais l’avoir et aussi en matière d’assiduité parce que ouais j’y vais toutes les semaines!

La booty m’a aidé aussi physiquement, maintenant je sais utiliser mon bassin pour plein de choses comme pour diminuer mes douleurs de règles, comme pour aider les dames qui ont des douleurs pendant les rapports sexuels ou quand je mets un spéculum, maintenant j’ai un corps que j’aime à la folie et ce n’est pas qu’une question de poids, j’aime ce que je vois dans le miroir, maintenant j’ai un esprit free qui sait lâcher prise dans presque tous les domaines de la vie.

En parallèle de tout ça, j’fais des stages d’autres trucs parce que j’aime ça, découvrir des choses, expérimenter. Donc officiellement j’en suis à 7h30 de danse par semaine officieusement à beaucoup plus.

Si tu me croises un jour, il est fort probable que tu me trouveras en combinaison grise intégrale ou jogging/pull/sweat et superstar avec un sac de sport presqu’aussi gros que moi et pas coiffée, parce que ouais je suis doc mais j’ai aussi d’autres passions dans la vie et la danse en fait partie…

On donne un petit spectacle avec la Booty Therapy : le 24 juin 2017 au Carreau du Temple (République), si tu veux venir nous voir! `

img_8879
Paris, Juin 2017

https://www.facebook.com/events/1865010980430236/permalink/1865609203703747/

http://www.digitick.com/booty-therapy-le-spectacle-spectacle-auditorium-carreau-du-temple-paris-24-juin-2017-css5-carreaudutemple-pg101-ri4720897.html

http://www.booty-therapy.com/public/

http://www.paris-danse.com

http://www.chandlereliteprod.com

 

PS: Ouais ya moyen que mes fesses soient dans ce post…j’dis ça, j’dis rien…

 

Une réflexion au sujet de « Et sinon c’est quoi ton métier? Danseuse? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s